4,1 Ko

J.J.Abrams

Jeffrey Jacob Abrams naît à New York (NY - EU) le 27 Juin 1966 au sein d'une famille dont l'image est l'univers. Ainsi, son père, Gerald, est un célèbre producteur télé qui a débuté au milieu des années 70 et a été nominé à deux reprises aux Emmys (en 1990 pour Famille d'espions et en 2001 pour Nuremberg). J.J. grandit à Los Angeles et se découvre une passion cinématographique quand son grand-père l'amène visiter les studios Universal. J.J. Abrams et le casting d'Alias des 2 premières saisons - 70,1 Ko

J.J.Abrams - 43,6 Ko C'est avec la caméra super 8 paternelle qu'il fait ses premiers pas de réalisateur. Il présente ses œuvres dans divers festivals scolaires, glanant de nombreux prix. Pendant l'un d'entre eux, lors de ses 13 ans, il rencontre Matt Reeves, futur co-créateur de Felicity, avec lequel il sympathise.

Il intègre la faculté Sarah Lawrence de Bronxville où il étudie le cinéma. Son travail de fin d'étude consiste à rédiger un scénario. Celui-ci intéresse très vite Touchstone Pictures qui l'utilise comme base à Taking care of Business (A.Hiller - 1990). Il enchaîne par le scénario et la production de A propos d'Henry (M.Nichols - 1991), où il devient le temps d'une figuration le partenaire d'Annette Bening et Harrison Ford. J.J.Abrams et Jennifer Garner sur le tournage du pilote - 37,5 Ko

Greg Grunberg & J.J.Abrams - 40 Ko Après l'écriture et la production de Forever young (S.Miner - 1992) avec Mel Gibson, il redevient acteur pour Fred Schepisi dans Six degrés de séparation (1993). En 1996, après s'être retrouvé aux côtés d'Isabelle Adjani et Sharon Stone dans le catastrophique Diabolique (J.S.Chechick), il produit The Palbearer (M.Reeves) avec David Schwimmer, Greg Grunberg - son meilleur ami - et un débutant franco-américain Michael Vartan.

L'année suivante, il écrit Pêche party (C.Cain - 1997) avant d'être contacté par Jerry Bruckheimer. Celui-ci lui propose de travailler sur le prochain projet de M."10000 plans" : Michael Bay. Ce sera Armageddon, blockbuster de l'été 1998 avec Bruce Willis, pour lequel il recevra une nomination aux Razzies Awards pour le pire scénario. J.J.Abrams - 29 Ko

J.J.Abrams et son équipe - 38,3 Ko 1998 marque surtout ses débuts de créateur télé pour Touchstone. Avec Matt Reeves (encore !), il écrit, produit et compose le thème du pilote de Felicity, une série sur les affres amoureuses et existentielles de jeunes étudiants. Il fait d'ailleurs ses débuts de réalisateur en mettant en scène un épisode double de la première saison. Il offrira même un rôle à son père lors d'un épisode de la 3ème saison du show.

Durant les 3 années suivantes, il trouve le temps de produire (et de s'octroyer une courte apparition dans) le film indépendant the Suburbans (D.L.Ward - 1999) avec Jennifer Love Hewitt. Si on peut oublier son scénario d'une Virée en enfer (J.Dahl - 2001) qu'il produit, il n'en est pas de même pour son idée de nouvelle série qui raconterait les aventures d'une espionne à la Indiana Jones. Ainsi naît Alias. J.J. Abrams et Jennifer Garner sur les plateaux du pilote - 37,5 Ko

J.J.Abrams & Jennifer Garner - 65,1 Ko Il en écrit, produit, compose le thème principal et réalise le pilote en 2001. Cet épisode reçoit 4 nominations aux Emmy Awards, ce qui constitue une première. Sa création reçoit dès sa première saison des critiques élogieuses, 3 Golden Globes et 11 nominations aux Emmy, rendant célèbre sa jeune héroïne Jennifer Garner (aperçue dans Felicity).

Si 2004 marque le lancement de sa nouvelle série Lost dont il écrit, réalise et produit le pilote, c'est surtout grâce à Tom Cruise qu'il fait parler de lui. En effet, ce dernier lui propose de réaliser le 3ème volet de Mission : Impossible. Doté d'un budget de 150 millions de dollars, le film (plutôt réussi) pâtit fortement du show Cruise, dépassant à peine 130 millions de dollars US et 400 à travers le monde. Tom Cruise & J.J.Abrams lors de la promo de M:I 3 - 47,2 Ko

Casting de Lost - 137,9 Ko Alors qu'Alias s'achève dans l'indifférence générale, la première saison de Lost est un succès planétaire qui lui permet de décrocher ses 2 premiers Emmys, suivis des Producers Guild of America et WGA Awards. 2006 est aussi faste au plan personnel avec la naissance de son second fils, August, le 11 Janvier. Après une année de promotion tout azimut, il reprend les chemins télé en mettant en scène un épisode de The Office (2007).

Il signe le 14 Juillet un contrat de 5 ans avec la Paramount et de 6 avec la Warner pour développer de nouveaux projets cinéma et télé. L'un de ses premiers choix se porte sur la résurrection de la franchise Star Trek dont il prend en charge le 11e volume (2008). Espérons qu'il saura dépoussiérer l'univers créé par Gene Roddenberry... J.J.Abrams et le casting d'Alias - 31,6 Ko


Retour à la page principale d'Alias



Les photos et les personnages de la série Alias sont la propriété de J.J.Abrams, Buena Vista, Touchstone productions et Disney Corp. Bien au contraire, elles se veulent un réel hommage aux divers créateurs de cette saga.