15,3 Ko

Danny DeVito


15,3 Ko Né le 17 Novembre 1944 à Neptune (New Jersey), Danny DeVito ne s'est pas consacré tout de suite à une carrière d'acteur, jugeant son physique comme un frein potentiel. Sa sœur tenant un salon de coiffure, c'est vers cette carrière qu'il se tourne d'abord, suivant les cours de l'Académie Wilfried des Soins de beauté capillaires.

Mais, l'envie de briller se fait rapidement sentir, et après quelques apparitions qui n'ont pas marqué les esprits (Dreams of Glass - R.Clouse - 1970, Lady Liberty - M.Monicelli - 1972), il fait la connaissance de la famille Douglas en participant à Scalawag (Z.Calic & K.Douglas - 1973). Cette rencontre va modifier le cours de sa carrière.

En effet, se liant d'amitié avec Michael, ils vont faire chambre commune à Los Angeles alors que leurs carrières connaissent, enfin, une accélération, Michael devenant la co-star des Rues de Los Angeles et Danny créant le rôle de Martini dans la pièce Vol au dessus d'un nid de coucous. Cette dernière étant un succès, le producteur Michael Douglas lui proposera de reprendre son rôle dans l'adaptation cinématographique de Milos Forman avec Jack Nicholson. Le film est un succès, remportant 5 Oscar. 12,9 Ko

31,2 Ko Son rôle de Louie De Palma apoplectique, repoussant et hilare dans la série télé Taxi (1978-1980) le fait entrer définitivement dans la catégorie des acteurs populaires, remportant un Golden Globe et un Emmy pour sa performance. Après avoir tourné dans Tendres passions (J.L.Brooks - 1983), il débute la trilogie Turner-Douglas : A la poursuite du diamant vert (R.Zemeckis - 1984), le Diamant du Nil (L.Teague - 1985) et la Guerre des Roses qu'il réalise en 1989.

En effet, à l'instar de son ami Michael, Danny DeVito a fondé sa boîte de production Jersey Films (qui produira entre autres Hors d'atteinte (1998) et Erin Brokovitch (2000) de Steven Soderbergh ou Pulp Fiction (1994) de Quentin Tarantino) et a débuté à la réalisation avec Balance Maman hors du train (1987). Il renouera l'expérience en 1992 avec Hoffa et 1996 avec Matilda. 31,2 Ko

14,8 Ko Après avoir tourné 2 fois avec Arnold Schwarzenegger (Jumeaux en 1988 et Junior en 1994 d'Ivan Reitman) et Tim Burton (Batman returns - 1992 - et Mars attaque - 1996), il prête sa voix à 2 personnage de dessins animés : Swackhammer dans Space Jam (J.Pytka - 1996) et Philoctète dans Hercules (R.Clements & J.Musker - 1997).

Après l'acteur cérébral de Get Shorty (B.Sonnenfeld - 1995), Danny DeVito incarna, dans L.A. Confidential (C.Hanson - 1997), un journaliste à la recherche de scoops graveleux sur le monde d'Hollywood, puis un producteur de télé dans Man on the Moon (M.Forman - 1999), le biopic psychédélique de son ancien camarade de Taxi, Andy Kaufman. 27 Ko

19,5 Ko Les années 2000 commencent mal car il enchaîne les navets (de Qui veut la peau de Mona ? - N.Gomez - 2000 - à Austin Powers : Goldmember - J.Roach - 2002 - en passant par Crève Smoochy, crève - D.DeVito - 2002). Après une visite chez Woody Allen (La vie et tout le reste) et une nouvelle réalisation (Un duplex pour 3 - 2003), il retrouve Tim Burton dans Big Fish (2004).

En plus de (co)produire des séries télé (et d'y faire des caméos) comme Reno 911 ! (2003 - 2007) ou Karen Sisco (2003 - 2004), il y participe aussi. Son apparition dans la série Friends lui vaut sa 5e nomination aux Emmy. Grâce à sa compagnie Jersey Films, les comédies Polly et moi (J.Hamburg - 2004), Garden State (Z.Braff - 2004) ou Be Cool (F.Gary Gray - 2005) voient le jour. Puis il retrouve les plateaux réguliers d'une série télé (Philadelphia - 2006 - 20??), et les écrans cinématographiques (de l'Enfer du Jeu - M.Rydell - 2006 - à When in Rome - M.S.Johnson - 2010 en passant par Solitary Man - B.Koppelman & D.Levien - 2009). 28,3 Ko


Marié depuis le 28 Janvier 1982 à l'actrice de Cheers, Rhea Perlman, Danny DeVito a 3 enfants : Lucie Chet, Grace Fan et Jacob Daniel.


Retour à la page principale de Batman Returns



Les photos et les personnages des films de la série Batman sont la propriété de la Warner Bros et DC comics. Leurs utilisations dans ces quelques pages n'ont aucun but lucratif. Bien au contraire, elles se veulent un réel hommage aux divers créateurs de cette saga.