15,3 Ko

Michael Keaton


28,4 Ko Né le 9 Septembre 1951 à Coraopolis (Pennsylvanie), de son vrai nom Michael John Douglas, Michael Keaton a choisi son nom de scène en lisant un article sur l'actrice Diane Keaton, dans l'attente d'en trouver un meilleur. Il la remerciera quelques années plus tard pour cette récupération.
C'est en 1975 qu'il vient, à Chicago, participer à une troupe d'improvisation, célèbre pour avoir connu les passages de John Belushi et du réalisateur Mike Nichols (le Lauréat en 1967, Working Girl en 1989 ou Wolf en 1994). Puis, il poursuit ses pérégrinations sur Los Angeles afin d'y écrire une comédie. Pour vivre, il participe à quelques séries télés comme All's Fair (1976-1977) ou Mary (1978). Rien de bien convaincant, hélas. 14,2 Ko

22,1 Ko Sa première chance, il la saisit en interprétant Jack Butler dans le film Mr Mom (S.Dragoti - 1983), qui, sans être un chef d'œuvre, récolte près de 65 millions de dollars et fait de Michael Keaton un "jeune" premier intéressant. Il faut toutefois attendre près de 5 ans pour le revoir dans 2 rôles marquant : Beetlejuice dans le film éponyme de Tim Burton et Daryl Poynter, un yuppie junkie à bout, dans Retour à la vie (G.G.Cahon - 1988). Il sera d'ailleurs reconnu, cette année-là, comme le meilleur acteur par les Critiques américains.

Les 2 premiers Batman lui apportent gloire et argent, bien que nombreuses aient été les critiques de ce choix pour incarner le justicier de la nuit (on lui reprochera notamment son manque de charisme et sa silhouette un brin fluette - ses costumes étant d'ailleurs rembourrés). Tim Burton défendra ce choix lors des interviews : " On a auditionné une multitude d'acteurs - mâchoires carrées. Mais Batman n'est pas Superman. Ce mec s'habille en chauve souris. Pourquoi ? Parce qu'il n'est pas un Schwarzenegger. Et Michael a ce regard dangereux." 54,2 Ko

22 Ko Mais, il abandonnera la série en même temps que Tim Burton déclarant alors : " Je vais faire 4 ou 5 de ces films, et cela constituera toute ma carrière. Je devrais continuer à agrandir le costume de la chauve-souris, car je deviendrais plus gras chaque année. Je ne trouverais plus d'engagements et je devrais faire les ouvertures d'hypermarchés, allant d'inauguration en inauguration dans un van pourri." Un brin excessif, non ?

Sa carrière, sans retrouver les sommets du box-office, s'est diversifiée avec justesse : les élans shakespeariens de Beaucoup de bruit pour rien (K.Branagh -1993), le comique multiple de Mes doubles, ma femme et moi (H.Ramis - 1996), le policier de Jackie Brown (Q.Tarantino - 1997) et Hors d'atteinte (S.Soderbergh - 1998) ou le serial-killer de l'Enjeu (B.Schroeder - 1998). On oubliera par contre sa prestation dans Jack Frost (T.Miller - 1998). 28 Ko

22 Ko C'est par la télévision qu'il revient sur le devant de la scène. En effet après avoir tourné 2 films direct-to-video (Un but pour la gloire - M.Corrente - 2000 & Un tueur aux trousses - J.Mackenzie - 2001), il apparaît dans les séries cultes The Simpsons (2001) et Frasier (2002) avant d'être nominé aux Golden Globe pour la minisérie Live from Bagdad (2002) et aux Emmy l'année suivante pour le show Fred Rogers : America's favorite Neighbor (2004).

Il se compromet dans la 5e réalisation de Forest Whitaker, Des étoiles plein les yeux (2004), la pochade Game 6 (M.Hoffman - 2005) et le revival La Coccinelle revient (A.Robinson - 2005). Suivent une courte apparition vocale dans Cars (J.Lasseter & J.Ranft - 2006) et un retour télévisé avec la minisérie The Compagny (2007). Dans les mois à venir, il s'essaiera dans la comédie la Bachelière (V.Jenson - 2010) - prêtera sa voix au futur succès de Pixar, Toy Story 3 (L.Unkrich - 2010). En espérant que cette fois, il sera mieux inspiré. 44,6 Ko


Marié en 1982 à Caroline MacWilliams, ils on eu un fils, Sean, avant de divorcer en 1990.

Retour à la page principale de Batman Returns



Les photos et les personnages des films de la série Batman sont la propriété de la Warner Bros et DC comics. Leurs utilisations dans ces quelques pages n'ont aucun but lucratif. Bien au contraire, elles se veulent un réel hommage aux divers créateurs de cette saga.