4,5 Ko

Genèse

Au commencement était donc Buffy the Vampire Slayer (F.R.Kuzui - 1992) narrant, sur un scénario de Joss Whedon, les aventures d'une cheerleader de 16 ans -Kristy Swanson héroïne de the Phantom (1996)- qui apprend qu'elle doit débarrasser la ville de Los Angeles d'un terrible vampire, Lothos (Rutger Hauer). Pour ce faire, un observateur, Merrick incarné par Donald Sutherland, va la seconder avant d'être éliminé par ce fameux Lothos. Comme Buffy est une héroïne, elle y parviendra...
On retrouve dans la distribution David Arquette (le Dowey des Scream - W.Craven), Paul-Pee Wee Hermann-Reubens (qui joue un vampire barbu) ou encore Luke Perry(Beverly Hills) dans le rôle du petit ami de la Tueuse.
Buffy & Alex

Byffy & Angel Résultat des courses... Un échec sans nom. Résultat, tout le monde y compris son scénariste, pense qu'on n'entendra plus jamais parler de cette Tueuse.
"C'est la pitoyable humiliation finale de ma pitoyable carrière cinématographique" annoncera même Whedon à la sortie.
Quoiqu'il en soit, Whedon redevient script-doctor et n'y pense plus.
Sauf qu'entre temps, le navet sort en vidéo et gagne peu à peu une bonne réputation à tel point que la Warner pense de plus en plus sérieusement à adapter le concept pour la télé. Comme souvent, toutes les personnes de son entourage lui déconseillent d'y participer. Mais, il a un faible pour Buffy. Il accepte donc de se replonger dans cet univers à l'unique condition de tout maîtriser. Ce qu'il obtient en devenant producteur exécutif ET principal scénariste. Buffy & Willow

Oz, Cordelia, Willow & Alex Après quelques mois de gestation (et des castings surprenant où certains acteurs comme Sarah Michelle Gellar et Charisma Carpenter ont échangé leurs rôles), le show apparaît le 10 Mars 1997. Cette première saison comporte 12 épisodes qui ne doivent servir que de bouches-trous pour la Warner. Programmés à différents horaires, et contre toute attente, Buffy the Vampire Slayer finit par fidéliser un assez large public.
Après le dernier épisode programmé le 2 Juin 1997, la Warner renouvelle le contrat de l'équipe pour 2 saisons complètes (soit 22 épisodes par an).
Si la première saison met en place les règles de bases (le Scooby gang, le vampire et son âme, les Bouches de l'Enfer à Sunnydale), il faut attendre la deuxième saison pour que la mythologie générale devienne épatante.
Alex, Angel, Whedon, Giles & Oz

Alex, Willow, Giles, Buffy & Cordelia Ainsi, l'apparition du couple Drusilla / Spike dément et amoral et la transformation Angel / Angelus sont autant d'arcs qui renouvellent le show. David Boreanaz nous offre d'ailleurs une performance loin du gentil chienchien à sa Tueuse (la scène de torture d'Acathla demeure l'une des plus fortes avec le meurtre de Jenny Calendar dans la Boule de Thésulah) ouvrant ainsi d'heureuses perspectives pour sa carrière d'acteur.
La troisième saison clôt la présence du couple Buffy-Angel en apogée : entre le retour d'Angel des Enfers et Faith une nouvelle Tueuse, le combat du groupe contre le Maire Richard Wilkins III nous donne droit aux meilleurs épisodes de la série (Meilleurs voeux de Cordelia, Trahison, les Chiens de l'Enfer ou la Cérémonie 1). Angel & Faith

Giles, Spike & Buffy Hélas, tout a une fin. Boreanaz et Carpenter partent pour leur propre show Angel et laissent les survivants rejoindre l'Université. Cette quatrième saison devient alors totalement n'importe quoi (entre Frankenstein revisité et l'intervention de l'armée). Riley le nouvel petit ami de Buffy n'ayant aucun charisme, c'est avec une certaine joie que l'on apprend que son personnage va voir son importance diminuer (pour disparaître) dans la cinquième saison.
L'unique bonne idée est le retour du sympathique Spike qui, peu à peu, s'intègre au Scooby Bang en raison d'une puce qui annihile ses pulsions meurtrières. Mais cela fait peu pour 22 épisodes...
Heureusement, la 5ème saison met en place une nouvelle mythologie avec l'arrivée d'une soeur, Dawn, et d'une super méchante, Glory qui n'est rien de moins qu'une déesse. Peu à peu, les scénarii gagnent en intensité jusqu'à l'épisode final de la saison, et de la mort de l'héroïne. Bien entendu, l'arrivée de cette "soeur" a fait grincé beaucoup de dents dans l'univers des Buffymaniaques, mais sa présence va lentement s'intégrer dans cette nouvelle saison, justifiant ainsi le sacrifice de notre héroïne lors du final. Buffy & Dawn

Photo de  groupe pour le 100ème épisode Il faut dire qu'en coulisses, même si la série draine un fan club conséquent, il n'en est pas de même pour les audiences américaines. C'est pourquoi, la Warner, qui diffuse alors le show, a refusé une augmentation de moyens à Whedon et son équipe. Dès lors, Buffy se devait de quitter la chaîne de la manière la plus marquante qui soit. Le plus énervant provient alors du fait que le spin-off Angel demeure sur The WB, excluant tout cross-over. De plus, par rétorsion, la chaîne sacrifie peu à peu la diffusion d'Angel, en faisant passer des bandeaux publicitaires pour leurs autres séries lors des épisodes du vampire ! Les choses finiront par se tasser...
On retrouve donc notre héroïne sur UPN pour une nouvelle saison, prise en charge essentiellement par Marti Noxon. Sous son égide, la série devient d'une noirceur sans précédent, surpassant en qualité d'écriture les saisons 3, 2 et 5 (qui étaient alors les meilleures). On ne compte plus les épisodes marquants dont le fabuleux Que le spectacle commence ! et les 3 derniers épisodes - et le basculement de Willow vers la magie noire. En effet, cette dernière pour faire revivre son amie doit se confronter aux magies les plus dangereuses. Peu à peu, elle sombrera dans une addiction destructrice pour son couple et pour son entourage (Dawn manquant de mourir par sa faute).
En parallèle, les histoires d'amour tournent mal : en plus de la fin de celle de Tara et Willow, Alex abandonne Anya sur le parvis de l'église et Buffy vit une relation (purement ?) sexuelle avec Spike ! Si on ajoute à cela le départ de Giles, cette année marque définitivement le passage à l'âge adulte.
Willow

Giles & Buffy Si ses évolutions radicales ne font pas l'unanimité au près des acteurs (notamment Sarah Michelle Gellar !), la baisse de l'audience explique réellement le retour aux affaires de Whedon pour la 7ème saison, ainsi qu'à un ensemble plus léger. Toutefois, cela ne changera rien à la décision de Sarah Michelle à se consacrer au cinéma et à sa famille (elle désire avoir un enfant).

Elle annonce officiellement, au début du printemps 2003, qu'elle ne prolongerait pas sons contrat pour un nouvelle saison. Loin de mettre fin à l'aventure, elle permet surtout à Buffy de partir en haut de l'affiche (ce que n'ont pas su faire les X-files ou pire Ally McBeal dont la dernière saison fut un échec artistique cinglant), laissant la porte entre ouverte pour un film. La Warner accepte alors un nouveau cross-over avec Angel pour le final.
De la même façon, on parle toujours d'un nouveau spin-off de la série comme l'a été Angel, mais sans savoir qui en serait le héros (Spike ?) ou l'héroïne (Faith !!!). Wait and see.
Cast et Whedon



Retour à la page principale de Buffy


Les photos et les personnages des séries Buffy the Vampire Slayer et Angel sont la propriété de la 20th Century Fox, de Joss Whedon, de Mutant Enemy Inc., Greenwolf Corp, Kuzui Enterprises et Sandollar Television. Leurs utilisations dans ces quelques pages n'ont aucun but lucratif. Bien au contraire, elles se veulent un réel hommage aux divers créateurs de cette saga.