15,3 Ko

Vanessa Paradis


104,3 Ko Vanessa Paradis est née à Saint-Maur-des-Fossés, dans la banlieue parisienne, le 22 Décembre 1972 et c'est grâce à son oncle, le producteur Didier Pain, qu'elle fait ses premiers pas dans le Show-biz en participant à l'émission culte du dimanche après-midi : l'école des Fans en interprétant Emilie Jolie. Elle n'a que 7 ans et cette précocité va devenir la règle.
Son oncle produit son premier 45, l'inénarrable Joe le Taxi qui "va pas partout", mais presque. Ecrit par Franck Langolff et Etienne Roda-Gil, ce titre fait de la jeune Vanessa âgée de 14 ans une vedette connue dans toute l'Europe. Fait sans précédent à l'époque, Joe le Taxi sera n°1 de l'European Chart pendant 3 semaines. Et en français ! 1988 marque la sortie de son premier album M & J. 46,2 Ko

22,5 Ko Après avoir été surpris par son succès, la presse française semble changer d'avis sur Mlle Paradis, publiant de nombreux articles agressifs, frôlant le lynchage médiatique.
Cette tornade ne s'arrête pas à l'annonce du tournage de son premier film Noce Blanche (J-C.Brisseau - 1989). Il faut dire que le personnage de Lolita amoureuse de son professeur de Philosophie ne les y encourage pas. Le réalisateur ne traite d'ailleurs pas son actrice de la meilleure façon : il ne lui adresse plus la parole sur le tournage...

Heureusement, les années 90 débutent en fanfare : son nouvel album écrit par Serge Gainsbourg, Variations Sur Le Même T'Aime, est un succès et en l'espace d'un mois, elle est récompensée par une Victoire de la découverte et un César du meilleur espoir féminin. Prise par l'émotion, elle s'effondre à chaque fois en larmes, renversant peu à peu son image public. 54,1 Ko

69,8 Ko Partie s'installer aux Etats-Unis, elle y a croisé Lenny Kravitz, avec lequel elle vivra quelques temps et composera son 3ème opus Vanessa Paradis, qui sort en 1992. S'en suit une tournée triomphale, qui sera immortalisée dans un double live (Live - 1993). Le cinéma lui fait les yeux doux, mais meurtrie par sa première expérience, elle refuse tous les scénarios en bloc, notamment ceux de Pedro Almodovar et John Boorman.

Tous jusqu'en 1995, où elle croise le chemin de Jean Becker qui lui permet de briller une nouvelle fois, dans Elisa, aux côtés de Clotilde Coureau et Gérard Depardieu. Elle est remarquable et confirme tout le bien que l'on pensait d'elle. Dans le personnage d'une orpheline qui abandonne la famille qu'elle s'est choisie pour se venger d'un père qu'elle ne connaît pas, elle est bouleversante et subtile. 100,1 Ko

109,6 Ko Un amour de sorcière (R.Manzor - 1997) est la seule erreur de son parcourt et peut s'expliquer par son désir de tourner à tout prix avec Jeanne Moreau. En effet, au festival de Cannes 1996 dont Mme Moreau était la présidente, Vanessa Paradis a interprété en hommage, lors de la cérémonie d'ouverture, le tourbillon de la vie chantée par Jeanne Moreau dans Jules et Jim (F.Truffaut - 1961). Une amitié est née ce soir-là et les 2 actrices se sont promis de se retrouver sur un plateau rapidement. Dont acte, mais...
Cette étourderie sera entièrement compensée par sa participation à 2 films de Patrice Leconte : Une chance sur deux (1998) et La fille sur le pont (1999). Le premier lui permet de côtoyer 2 mythes du cinéma français, Jean-paul Belmondo et Alain Delon, qui se partageront leur paternité, le second lui offre une nouvelle nomination aux César. 128,9 Ko

155,1 Ko A l'exception d'une jambe cassée, l'année 98 est plutôt excellente puisqu'elle marque sa rencontre avec Johnny Depp et le début d'une belle histoire, accrue en Mai 1999 par la naissance de leur fille, Lily-Rose Melody. Elle en profite pour revenir à ses premiers amours, la chanson, préparant son 5 album (et 4ème original) : Bliss qui sort au milieu de l'année 2000. On y entend d'ailleurs sa petite fille sur le titre éponyme. Sans être un grand succès, il s'en écoule près de 300 000 copies.
L'unique rencontre cinématographique du duo Depp - Paradis s'effectue en Espagne sous la houlette de Terry Gilliam. Hélas le tournage de L'Homme qui tua Don Quichotte (2000) s'arrête au bout d'une semaine pour cause de multi-désastres (des tempêtes qui détruisent les plateaux à la grave blessure de Jean Rochefort). Là ! Elle se consacre à la promotion de Bliss, sa tournée (illustrée, en 2001, par Vanessa Paradis au Zénith) passant par la Suisse, la Belgique et le Canada. 91 Ko

34,4 Ko Si 2002 la voit faire un nouveau break pour la naissance de son fils, Jack, le 10 Avril, elle revient en mars 2003 sur les plateaux cinématographiques pour participer à l'histoire délirante imaginée par les frères Poiraud (Atomik Circus, le retour de James Bataille - 2004), avant d'enchaîner avec Mon ange (S.Frydman - 2004). Précédés par une solide campagne de presse, les 2 films se plantent violemment.
Qu'importe ! Tout en s'occupant de sa petite famille, elle prête sa voix à Margote du Manège enchanté (D.Borthwick, J.Duval & F.Passingham - 2005), participe à l'aventure du Soldat Rose (2006) de Louis Chedid et Pierre-Dominique Burgaud et tourne dans le dernier volet du triptyque de Guillaume Nicloux, la Clef (2007) aux côtés de Guillaume Canet et Marie Gillain. 71 Ko

221,7 Ko Elle retrouve Mathieu Chédid pour la réalisation de son 5e album, Divine idylle. Soutenu par le single éponyme et une tournée de 40 dates, l'album rencontre un vif succès, étant certifié double platine en Novembre 2008. Elle reçoit aussi les Victoires 2008 de la Meilleure Interprète et du Meilleur album - son live recevant la Victoire du Dvd musical 2009 ! Après 2 années musicales, elle revient sur les plateaux cinématographiques de Mabrouk "JCVD El Mechri (Sage femme - 2010) et Pascal Chaumeil (Heartbreaker - 2010).


Retour à la page principale de La Fille sur le Pont



Les photos et les personnages des films cités ici sont la propriété exclusive de Patrice Leconte et de ses différents producteurs : Christian Fechner, Alain Poiré, la Gaumont, Trinacra Prod., AMLF, A2, Philippe Carcassone, René Cleitman, Lambart Prod, Thierry de Ganay, Hachette Première, Cinéa, UFD, Gilles Legrand, Frédérique Brillon,.... Leurs utilisations dans ces quelques pages n'ont aucun but lucratif. Bien au contraire, elles se veulent un réel hommage aux divers créateurs qui ont aidé Patrice Leconte à s'exprimer.