Hugh Grant

Hugh John Mungo Grant voit le jour le 9 Septembre 1960 à Londres (Angleterre). C'est pendant ses années universitaires à Oxford que la comédie croise accidentellement sa route. En 1982, Michael Hoffman l'engage pour jouer un jeune Lord dans Privileged. Ce dernier l'avait en effet vu avec la troupe de café théâtre the Jockeys of Norfolk. Il n'abandonne pourtant pas ses études, car après un diplôme d'Anglais obtenu la même année, il se spécialise en histoire de l'art à l'Institut Courtauld. 88,9 Ko

20,7 Ko Après quelques téléfilms sans importance, sa carrière connaît sa première accélération. Son personnage de jeune homosexuel durant la période victorienne dans le film Maurice (J.Ivory - 1987) lui vaut la reconnaissance de la profession, ainsi que la Coupe Volpi du meilleur acteur au Festival de Venise. Année faste pour lui car en plus de se retrouver à l'affiche de Remando al Viento (G.Suarez - 1987) et Sur la route de Nairobi (M.Radford - 1987), il rencontre celle qui va partager sa vie pendant 13 ans, Elizabeth Hurley.

Ne se jugeant pas bon acteur, il accepte tous les projets qu'on lui propose sans aucun discernement. On le retrouve alors aussi bien dans un film d'horreur le Repaire du ver blanc (K.Russell - 1988) que dans une biographie de la vie de Chopin (Impromptu (J.Lapine - 1991)). Après un court passage au théâtre dans un nième adaptation de Hamlet, Roman Polanski fait appel à lui pour son adaptation du roman de Pascal Bruckner, Lunes de Fiel (1992), avant que James Ivory ne lui offre un second rôle dans les Vestiges du jour (1993). 21,9 Ko

54,1 Ko C'est par hasard qu'il accepte de passer une audition pour le film qui va le rendre mondialement célèbre. Lui qui hésite sur la continuation de sa carrière décroche le rôle principal d'une petite comédie anglaise, 4 Mariages et un enterrement (M.Newell - 1994). Le personnage d'un amoureux maladroit de la Belle, incarnée par Andie MacDowell, lui apporte la reconnaissance mondiale et, entre autres, les Golden Globe et British Award du meilleur acteur.

Après 2 films anglais (Sirènes - J.Duigan - 1994 - et l'Anglais qui gravit une colline et descendit une montagne - C.Monger - 1995), il traverse l'Atlantique et se retrouve dans le remake d'un film de Braoudé, Neuf mois aussi (C.Colombus - 1995), ou Raison et sentiments (A.Lee - 1995). Il en profite surtout pour fonder Simian Films avec sa compagne (Liz Hurley a trouvé ce nom car elle compare régulièrement le profil de Hugh à celui d'un singe !) 17,7 Ko

38,6 Ko Le polar Mesure d'urgence (M.Apted - 1996) en est la première production. La carrière de Grant connaît un accroc de taille quand il est arrêté en galante compagnie avec la prostituée Divine Brown. Le scandale médiatique le tient éloigné des plateaux de tournage pendant près de 2 ans. Mais, cela n'est pas pour lui déplaire, répétant à l'envie qu'il n'aime pas particulièrement tourner !

C'est une nouvelle comédie romantique, Coup de foudre à Notting Hill (R.Michell - 1999) avec Julia Roberts qui lui remet le pied à l'étrier. Il participe davantage à Mickey les yeux bleus (K.Makin - 1999), qu'il co-produit. Sans succès. Si l'année 2000 est marquée par sa rupture avec Mlle Hurley, il égratigne son image de jeune premier en campant un homme manipulateur dans Escrocs mais pas trop (W.Allen - 2000) et un jouisseur infâme dans le Journal de Bridget Jones (S.Maguire - 2001). 23,4 Ko

82,5 Ko Ses comédies suivantes (Pour un garçon (P.Weitz - 2002) et l'Amour sans préavis (M.Lawrence - 2002)) confirment cette orientation, Pour un garçon lui permettant de recevoir une dizaine de récompenses dans le monde. Après Love Actually (R.Curtis - 2003) et Bridget Jones : l'Âge de raison (B.Kidron - 2004), Hugh Grant ne semble pas se presser pour retourner, tentant de réaliser un projet vieux d'une quinzaine d'années : l'écriture d'un roman.

Il accepte pourtant un caméo dans l'éprouvant Travaux : on sait quand ça commence (B.Roüan - 2005) et un rôle acide dans le raté American Dreamz (P.Weitz - 2005). Après la comédie romantique le Come-back (M.Lawrence - 2007) qui engrange plus de 145 millions de recettes mondiales, il reviendra dans une nouvelle romance à Noël 2009 : Did you hear about the Morgans ? (M.Lawrence). 129,6 Ko


Vers le dossier centré sur les films romantiques