Tom Hanks

Lointain cousin d'Abraham Lincoln, Thomas J. Hanks naît le 9 Juillet 1956 à 11 : 17 dans la petite ville d'Oakland (Californie - EU). Ses parents ayant divorcé lors de sa cinquième année, il s'installe avec son père dans la banlieue de San Francisco où il suit une scolarité rythmée par les nombreux changements de domiciles (près d'une dizaine en 6 ans). S'il découvre le théâtre au lycée d'Hayward, il continue à jouer à l'Université de Californie de Sacramento, qu'il intègre comme boursier. Tom Hanks - 28,2 Ko

Tom Hanks - 13,8 Ko Il y rencontre le metteur en scène Vincent Dowling, responsable du Cherry Orchard et de la troupe Great Lakes Shakespeare Festival de Cleveland (Ohio). Séduit par la passion du jeune Thomas, il lui propose de rejoindre sa compagnie bien que Hanks n'ait pas encore fini ses études. C'est en incarnant Grumio dans la Mégère apprivoisée de Shakespeare qu'il fait ses débuts professionnels. Parmi les diverses productions aux quelles il participe, notons Deux gentilshommes de Vérone, pièce pour laquelle il reçoit le Cleveland Critics Award du Meilleur acteur.

À la même époque, il fait la rencontre de l'actrice Samantha Lewes (de son vrai nom Susan Dillingham) qu'il épouse en 1978, deux mois après la naissance de leur fils Colin. La petite famille s'installe à New York où Tom a été engagé pour Noces sanglantes (A.Mastroianni - 1980) et où il reprend un temps la Mégère apprivoisée. Mais Big Apple ne lui proposant pas grand chose, il déménage à nouveau pour la Mecque de l'Entertainment, Los Angeles. Tom Hanks - 29,6 Ko

Tom Hanks - 48,2 Ko S'il joue le soir au théâtre dans the Dollmaker, il court la journée les castings. Si Hollywood ne s'intéresse pas encore à lui, il décroche le rôle principal d'une nouvelle série d'ABC, Bosom Buddies. Ce rôle télé le fait peu à peu connaître du public américain et lui permet d'apparaître en guest dans des séries prestigieuses comme Happy Days. Ex-star et actuel producteur exécutif de la série Ron Howard lui demande d'auditionner pour un second rôle dans son premier film.

Ce qu'il fait. Mais Howard le choisit pour le rôle principal de sa comédie Splash (1984) avec la sirène Daryl Hannah. Le succès inattendu de cette bluette Disney (62 millions de $ de recettes) le rend bankable du jour au lendemain. Il enchaîne alors, avec plus ou moins de réussite, les comédies (du Palace en délire (N.Israel - 1984) à Dragnet (T.Mankiewicz - 1987) en passant par l'Homme à la chaussure rouge (S.Dragoti - 1985) ou Une baraque à tout casser (R.Benjamin - 1986)). James Bellushi, Daryl Hannah & Tom Hanks - 20,6 Ko

Rita Wilson & Tom Hanks - 67 Ko Penny Marshall lui offre sa première grande performance d'acteur avec Big (1988). Il EST cet adolescent de 12 ans prisonnier d'un corps d'adulte. Triomphe public (près de 115 millions de $ de recettes aux Etats Unis), Big lui offre sa première nomination aux Oscar et un Golden Globe du Meilleur acteur. Riche professionnellement, 1988 marque aussi son remariage avec l'actrice Rita Wilson, rencontrée sur les plateaux de Volunteers (N.Meyer - 1985).

Il enchaîne une comédie canino-policière Turner & Hooch (R.Spottiswoode - 1989), Joe contre le Volcan (J-P.Shanley - 1990) avec Meg Ryan et le Bûcher des Vanités (B.De Palma - 1991) plantage dispendieux avec Melanie Griffith et Bruce Willis. Mais c'est à nouveau Penny Marshall qui lui fait connaître les sommets du Box-office grâce à Une équipe hors du commun (1992) pour laquelle il n'hésite pas à grossir de 15 kilos ! Tom Hanks - 38,2 Ko

Tom Hanks - 26,8 Ko Il n'en quitte plus les sommets. Après Nuits blanches à Seattle (N.Ephron - 1993) avec Meg Ryan (pour lequel il obtient une nouvelle nomination aux Golden Globes), il devient la première incarnation de l'ère SIDA en interprétant, dans Philadelphia (J.Demme - 1993), un avocat malade. Sa performance est unanimement saluée et lui vaut son premier Oscar (et de nombreuses autres récompenses dont le Golden Globe du Meilleur acteur).

Il réalise l'exploit de doubler la mise l'année suivante (et d'égaler Spencer Tracy, seul acteur à avoir reçu 2 Oscar successifs) grâce à Forrest Gump (R.Zemeckis - 1994), qui devient un phénomène de société et demeure son plus grand succès personnel (328 millions de $). S'il tourne moins, il tourne mieux. Il assouvie sa passion de la conquête spatiale en devenant l'astronaute John Lovell dans Apollo 13 (R.Howard - 1995) tout en étant, la même année, la voix de Woody dans Toy Story (J.Lasseter - 1995). Tom Hanks dans Forrest Gump - 45 Ko

Tom Hanks et l'équipe de That thing you do - 54,9 Ko Après avoir réalisé quelques épisodes des séries les Contes de la Crypte ou Fallen Angel, il franchit le pas sur grand écran en écrivant et en mettant en scène That Thing you do (1996) sur un groupe de rock des années 60. L'année suivante, il crée, (co)écrit et réalise (une partie de) la série De la terre à la lune..., multinominée aux Emmy et aux Golden Globes. 1998 est enfin l'occasion de travailler avec un ami de 10 ans, Steven Spielberg. Il faut sauver le soldat Ryan lui procure une nouvelle nomination aux Oscar et un nouveau triomphe mondial.

Il retrouve le duo Ephron - Ryan pour la comédie romantique Vous avez un mess@ge (1998), avant d'enchaîner la Ligne verte (F.Darabont - 1999) et Toy Story 2 (J.Lasseter - 2000). Seul au monde (R.Zemeckis - 2000) lui permet de décrocher une 5e nomination aux Oscar et de dépasser, pour la 4e fois, les 200 millions de $ de recettes domestiques. Tom Hanks dans Seul au monde - 31,3 Ko

Tom Hanks dans Il faut sauver le soldat Ryan - 71,1 Ko En 2001, il rejoint Spielberg pour concrétiser un projet naît sur les plateaux d'Il faut sauver... : rendre hommage aux vétérans de la seconde Guerre Mondiale, en produisant une minisérie réaliste sur le débarquement allié sur les côtes françaises, Band of Brothers, tiré de l'œuvre de Stephen Ambrose. La série remporte l'Emmy et le Golden Globe de la Meilleure minisérie et Hanks l'Emmy du Meilleur réalisateur. Il est aussi nominé à l'Emmy du meilleur scénario et reçoit un second trophée de la Guilde des Producteurs (après celui obtenu pour De la terre à la lune...).

Après la sortie des Sentiers de perdition (S.Mendes - 2002), il devient le plus jeune bénéficiaire de l'American Film Institute's Life Achievement Award. Steven Spielberg se charge de lui remettre sa récompense et le retrouve l'année suivante dans la comédie Attrape-moi si tu peux (2003). Après une incartade ratée du côté des frères Coen (Lady Killers - 2004) et un conte numérique (le Pôle Express - R.Zemeckis - 2004), il brille dans le Terminal (S.Spielberg - 2004) par son humanisme. Leonardo DiCaprio, Steven Speilberg & Tom Hanks dans Attrape-moi si tu peux - 38,8 Ko

Tom Hanks dans Da Vinci Code - 95,8 Ko Après l'ouverture du Festival de Cannes 2006 avec l'adaptation ciné du Da Vinci code (R.Howard) et une apparition clin d'œil dans Cars (J.Lasseter & J.Ranft - 2006), il joue, aux côtés de son fils Colin, dans la comédie dramatique The Great Buck Howard (S.McGinly - 2007). Après la Guerre selon Charlie Wilson (M.Nichols - 2008) avec Julia Roberts et Anges & Démons (R.Howard - 2009), suite des aventures du professeur Langdon, on l'attend dans le 3e volet des aventures de Woody et Buzz l'Eclair (Toys Story 3 - L.Unkrich - 2010).

La nouvelle décennie débute difficilement aussi bien derrière (Il n'est jamais trop tard - 2011) que devant la caméra (Extrêmement fort et incroyablement près - S.Daldry - 2012, Cloud Atlas - A. & L.Wachowski & T.Tykwer - 2012) qui ne dépassent pas 35 000 000 $ de recettes. C'est en interprétant deux personnages réels, le Capitaine Phillips (P.Greengrass - 2013) et Walt Disney (Dans l'ombre de Mary - J.L.Hancock - 2014) qu'il renoue avec le public, devenant la star ayant rapporté le plus d'argent au box office mondial. Tom Hanks dans Cloud Atlas - 148,6 Ko

Tom Hanks & le capitaine Phillips - 121,4 Ko En parallèle, il poursuit sa carrière de producteur aussi bien sur petit (Olive Kitteridge - 2013, American Gods - 2014) que sur grand écran (Parkland - P.Landesman - 2013). Il devrait retrouver en 2015 le personnage de Robert Langdon dans l'adaptation du Symbole perdu de Dan Brown, paru en 2009.


Vers le dossier centré sur les films romantiques