Julia Roberts

Déjà parents d'Eric et de Lisa, Betty et Walter Roberts donnent naissance à la petite Julie Fiona le 28 Octobre 1967 à Smyrna (Géorgie - EU). Hélas, leur couple finit par se séparer quand Julie n'a que 7 ans et les enfants suivent leur mère. La naissance d'une demi-sœur, Nancy, en 1976 et la mort précoce de son père l'année suivante ne perturbent pas trop sa scolarité du collège Griffin Middle et au lycée Campbell. 62,6 Ko

32,1 Ko Devenue adulte, elle déménage à New York pour y suivre des études de journalisme. Toutefois, Eric, qui commence à avoir un petit succès à Hollywood, l'encourage à passer des castings. Ce qu'elle fait. Quelques publicités et un téléfilm (Blood Red) plus tard, elle change son prénom de Julie en Julia quand elle aspire à devenir membre du Syndicat des Acteurs, une Julie Roberts en faisant déjà partie.

Après un premier grand rôle dans le navet Mystic pizza (D.Petrie - 1988), elle est remarquée par le public et la critique dans Potins de femmes (H.Ross - 1989) qui lui vaut ses premières nominations aux Oscar et aux Golden Globes. C'est toutefois une petite comédie romantique, Pretty Woman (G.Marshall - 1990) avec Richard Gere qui fait d'elle une star internationale. 55,8 Ko

68,3 Ko Elle décroche ses premières nominations en tant que meilleure actrice aux Oscars et aux BAFTA et ses premières récompenses (Golden Globe et People's Choice Awards). Contrecoup de la célébrité, elle devient la cible de la presse à scandales qui passe son temps à dénombrer ses petits amis (!). Pour casser sa nouvelle image, elle se retrouve dans le film fantastique, l'Expérience interdite (J.Schumacher - 1990), puis dans le pseudo polar les Nuits avec mon ennemi (J.Ruben - 1991). Mais ceux-ci ne rencontrent pas le public.

Après des apparitions dans Hook (S.Spielberg - 1991) et the Player (R.Altman - 1992), elle triomphe à nouveau dans le polar l'Affaire Pélican (A.J.Pakula - 1993). La même année, au grand Damme des tabloïds, elle épouse le musicien Lyle Lovette. Les 3 ans qui suivent lui permettent de rencontrer de grands réalisateurs (comme Robert Altman (Prêt-à-porter en 1994), Lasse Hallström (Amours et mensonges en 1995), Stephen Frears (Mary Reilly en 1995), Woody Allen (Tout le monde dit I love you en 1996) ou Neil Jordan (Michael Collins en 1996)), mais pas le public. 40,7 Ko

97,5 Ko 1997 marque son retour sur le devant de la scène. Après Complots (R.Donner), c'est la comédie romantique le Mariage de mon meilleur ami (P.J.Hogan) qui lui fait reconquérir le public. Dans un rôle d'amie prête à tout pour récupérer son fiancé, elle excelle. Après le drame Ma meilleure ennemie (C.Colombus - 1998), elle interprète une actrice qui tombe amoureuse d'un quidam dans Coup de foudre à Notting Hill (R.Michell - 1998) avant de retrouver Garry Marshall et Richard Gere pour Just Married (1999).

Steven Soderbergh lui offre LE rôle de la reconnaissance : Erin Brockovich (1999). En incarnant un David féminin, elle décroche un Oscar, un BAFTA et un Golden Globe de la meilleure actrice. Elle devient l'actrice la plus puissante d'Hollywood, intégrant le club très fermé des acteurs payés 20 millions de dollars (avec le Mexicain - G.Verbinski - 2001). Si Couple de Stars (J.Roth - 2001) n'attire pas les foules, ce n'est pas le cas de sa nouvelle rencontre avec Soderbergh. Ocean's Eleven casse la baraque avec son casting en or. 18,3 Ko

41,5 Ko Remariée le 4 Juillet 2002 avec Daniel Moder, elle retrouve Soderbergh et Clooney pour 2 participations amicales (respectivement avec Full Frontal et Confessions d'un homme dangereux) avant de franchir un nouveau stade salarial en touchant 25 millions pour tourner dans le Sourire de Mona Lisa (M.Newell - 2003). Qu'il est loin le temps où elle touchait 300 000 $ pour Pretty Woman (G.Marshall - 1990).

Elle prend alors une année (presque) sabbatique afin de devenir mère, ne participant qu'à Ocean's Twelve (S.Soderbergh - 2004) et à Closer (M.Nichols - 2004). L'heureux évènement survient le 28 Novembre 2004 avec la naissance des jumeaux Phinnaeus Walter et Hazel Patricia. 2005 débute sur les meilleurs auspices puisqu'elle est élue pour la 10e fois en 15 ans (dont les 6 dernières éditions !) meilleure actrice aux People's Choice Awards. 19,7 Ko

161,9 Ko Elle revient là où on ne l'attend pas en effectuant ses grands débuts sur les planches de Broadway, dans Trois jours de pluie de Richard Greensberg aux côtés de Bradley Cooper et Paul Rudd. Si sa performance, à l'image de la pièce, est étrillée par la presse, les 60 représentations, d'Avril à Juin 2006, s'effectuent à guichets fermés. Après avoir prêté sa voix au raté Lucas, fourmi malgré lui (J.A.Davis - 2006) et au futur Petit monde de Charlotte (G.Winick - 2007), elle retourne sur les plateaux pour Mike Nichols, dans la Guerre selon Charlie Wilson (2007), avec Tom Hanks.

La naissance de son 3e enfant, Henry Daniel, en Juin 2007 la tient une fois de plus éloignée du cinéma pendant 2 ans. Le raté Duplicity (T.Gilroy - 2009) marque son retour aux affaires. En effet après la comédie romantique chorale Valentine's Day (G.Marshall - 2010) - accompagnant, entre autres, sa nièce Emma, elle tourne durant l'été 2009 le drame Eat, Pray, Love (R.Murphy - 2011). 222,8 Ko


Vers le dossier centré sur les films romantiques