Meg Ryan

Margaret Mary Emily Ann Hyra voit le jour le 19 Novembre 1961 à Fairfield (Connecticut - EU). Après le divorce de ses parents - directeurs de casting - en 1976, la jeune Margaret (et ses 3 frère et sœurs - Andrew, Dana et Annie) suit sa mère à Bethel (Connecticut). 3 ans plus tard, son bac en poche, elle intègre l'université de New York pour y étudier le journalisme. Afin d'arrondir ses fins de mois, elle s'essaye à la comédie en prenant le nom de scène de Meg Ryan (nom de jeune fille de sa mère). Meg Ryan - 82,1 Ko

Meg Ryan - 62,1 Ko Après quelques publicités télévisées, elle décroche, à 20 ans, un petit rôle dans le dernier film de Georges Cukor, Riches et célèbres (1981), où elle incarne la fille de Candice Bergen. Par la suite, en parallèle à un rôle récurrent, entre 1982 et 1984, dans la série As the World turns (monument américain créé en 1956 !), on la voit dans une série mort-née, One of the Boys et dans le 3e volet de la maison maudite d'Amityville 3-D (R.Fleischer - 1983).

Son diplôme de journalisme en poche, Meg tente l'aventure hollywoodienne. Elle retrouve un rôle régulier dans la série western Wildside en 1985 et passe autant de castings que son emploi du temps le lui permet. Un s'avère fructueux, celui de Top Gun (T.Scott - 1986) aux côtés de Tom Cruise. Elle y tombe amoureuse de son partenaire Anthony Edwards et s'installe avec lui. L'énorme succès du film lui permet d'enchaîner avec Armed and dangerous (M.L.Lester - 1986) et une production Spielberg, l'Aventure intérieure (J.Dante - 1987). Meg Ryan - 91,8 Ko

Meg Ryan - 95,7 Ko C'est pendant ce tournage qu'elle tombe amoureuse de celui qui deviendra son mari le jour de la Saint Valentin 1991, Dennis Quaid. Elle le retrouve d'ailleurs l'année suivante dans Mort à l'arrivée (A.Jankel - 1988). La même année, elle tourne dans Presidio (P.Hyams) et Promised Land (M.Hoffman). Elle rencontre le rôle de sa vie l'année suivante en devenant Sally dans Quand Harry rencontre Sally (R.Reiner) aux côtés de Billy Crystal.

Sa façon expressive de manger un hamburger devient immédiatement culte et lui vaut des nominations aux Golden Globes et aux BAFTA. Seulement, elle n'effectue pas les bons choix de carrière puisqu'elle refuse Ghost (J.Zucker - 1990), Pretty Woman (G.Marshall - 1990) ou le Silence des Agneaux (J.Demme - 1991) pour tourner, aux côtés de Tom Hanks, Joe contre le volcan (J.P.Shanley - 1990). Meg Ryan - 58,5 Ko

Meg Ryan - 95,9 Ko Après les Doors (O.Stone - 1990), après la naissance de son fils Jack en Avril 1992, elle retrouve Hanks dans Nuits blanches à Seattle (N.Ephron - 1993) qui lui vaut une seconde nomination aux Golden Globes. Elle profite de son succès pour fonder sa société de production, Prufrock Pictures, dont le nom est tiré d'un poème de T.S.Eliot.

Elle se diversifie en incarnant une mère alcoolique dans Pour l'amour d'une femme (L.Mandoki - 1994) ou une militaire pendant la guerre du golfe dans À l'épreuve du feu (E.Zwick - 1996) et en produisant le raté French Kiss (L.Kasdan - 1995). Mais le public ne la suit pas. Elle retourne vers ses personnages d'amoureuse dans les médiocres Addicted to Love (G.Dunne - 1997) et la Cité des anges (B.Siberling - 1997). Meg Ryan - 102,9 Ko

Taylor Hackford, Meg Ryan & Russell Crowe dans l'Echange - 50,7 Ko Elle retrouve l'année suivante le duo Hanks - Nora Ephron pour Vous avez un message, remake de Rendez-vous (E.Lubitsch - 1940). Ce sera sa 3e nomination infructueuse aux Golden Globes. 2000 est l'année du changement. Après la fermeture de sa boîte de production, elle se sépare de son mari afin de vivre pleinement ses amours avec son partenaire de l'Echange (T.Hackford) : Russell Crowe.

Après une nouvelle comédie romantique Kate & Léopold (J.Mangold - 2002), Jane Campion lui propose le thriller érotique, In the Cut (2003) qui lui permet de montrer de nouvelles facettes de son talent. La même année, elle devient membre du jury du festival de Cannes, avant de débuter une longue tournée promotionnelle, émaillée par une interview calamiteuse par Michael Parkinson pour la télé anglaise. Notons que lors d'un article paru dans Marie Claire, en 2006, elle ne regretta en rien son attitude, lors de cette émission. Meg Ryan - 42,3 Ko

Meg Ryan - 215,8 Ko Après un nouvel échec, Dans les cordes (C.S.Dutton - 2004), elle se fait plus rare à l'écran, la faute à la frilosité des producteurs (et à ses échecs répétés au Box Office). Près de 3 ans passeront avant de la retrouver à l'écran dans In the Land of Women (J.Kasdan - 2007) et Mon espion préféré (G.Gallo - 2008). Entre temps, elle sera devenue, en Janvier 2006, la mère adoptive de la petite Daisy True, originaire de Chine, en attendant d'écrire son autobiographie, où elle règlerait ses comptes avec son ex-mari volage.

En attendant, elle a tenu le rôle principal du remake dispensable, The Women (D.English - 2008) et est attendue (avec inquiétude) dans la comédie Quitte-moi... si tu peux (C.Hines - 2009). Après un caméo dans la sitcom Larry et son nombril (2000 - 2011), la majorité de ses projets sont soit annulés (Lives of The Saints en 2010, sa 1ère mise en scène Into the Beautiful...) soit la voient être remplacée (Long Time gone - S.Siegel-Magness - 2013 - par Virginia Madsen).
Meg Ryan - 279,2 Ko

Meg Ryan & John Mellencamp - 192,2 Ko S'éloignant peu à peu des plateaux, elle devient la cible des paparazzis en raison de son relation avec le rocker et récent divorcé John Mellencamp et d'une intervention de chirurgie esthétique particulièrement ratée. En 2013, elle accepte néanmoins de devenir une patiente de Lisa Kudrow dans sa série Web Therapy (2008 - 201?) avant d'annoncer en Octobre un projet de sitcom pour NBC.


Vers le dossier centré sur les films romantiques