Kristin Scott Thomas

Cadette de 5 enfants (3 filles et 2 garçons), Kristin Scott Thomas voit le jour le 24 Mai 1960 à Redruth (Angleterre). À la suite des morts accidentelles de son père (en 1964) et de son beau-père (en 1970), tous deux pilotes pour la Royal Navy, l'éducation de la petite Kristin est confiée à l'école rurale et au couvent locaux. Par amour de la comédie et par volonté de désobéir à sa mère, elle intègre la London's Central School of Speech and Drama. Mais son année se passe mal et elle abandonne l'idée de devenir un jour actrice. 36,3 Ko

46,9 Ko Elle rejoint en 1979 une amie qui vit à Paris et trouve un travail de jeune fille au pair. Baignant dans le milieu de l'opéra, la famille qui l'emploie l'encourage à reprendre ses cours de comédienne. Auditionnée, elle est acceptée à l'École Nationale des Arts et Technique de Théâtre de Paris. Soutenue par son professeur de théâtre, elle décroche des petits rôles dans des pièces de Margueritte Duras ou de Roland Dubillard.

C'est en 1984 qu'elle effectue ses débuts télévisés avec la série l'Amour en héritage et en 1986 qu'elle passe au grand écran dans le raté Under the cherry Moon (Prince). Après des rôles plus importants (Agent trouble - J-P.Mocky - et la Méridienne - J-F.Amiguet - 1987), elle retraverse la Manche pour une Poignée de Cendres (C.Sturridge - 1988) pour lequel elle remporte l'Evening Standard Award de la Révélation. Elle alterne alors téléfilms (de Framed en 1990 à la minisérie Body and Soul en 1994, en passant par Look at it this Way en 1992) et films européens (Force majeure - P.Jolivet - et Bille en Tête - C.Cotti - en 1989, Aux Yeux du Monde - E.Rochant - et le Bal du Gouverneur - M-F.Pisier - en 1990, Lunes de Fiel - R.Polanski - 1992 ou un Été inoubliable - L.Pintilie - en 1993). 29,4 Ko

43 Ko En 1994, elle retrouve son partenaire de Lune de Fiel, Hugh Grant, dans 4 Mariages et un Enterrement (M.Newell - 1994), qui lui vaut l'Evening Standard Award et le BAFTA pour le meilleur second rôle féminin. Entre sa carrière franco-britannique (de Richard III (R.Loncraine - 1995) à Amours et Confusions (P.Braoudé - 1997) en passant par Des Anges et des Insectes (P.Haas - 1995) qui lui offre son 3e Evening Standard Award, celui de la meilleure actrice) et sa famille (elle est mariée à l'obstétricien français François Olivennes et a alors 2 enfants, Hannah et Joseph), elle franchit l'Atlantique.

Après un petit rôle dans l'adaptation ratée de Mission impossible (B.De Palma - 1996), elle reçoit pour le Patient anglais (A.Minghella - 1997) des nominations pour l'Oscar, le Golden Globe et le BAFTA de la meilleure actrice. Si l'Homme qui murmurait aux Oreilles des Chevaux (R.Redford - 1998) laisse de bons souvenirs, ce n'est hélas pas le cas de sa rencontre avec Harrison Ford dans l'Ombre d'un Doute (S.Pollack - 1999). Après Il suffit d'une Nuit (P.Haas - 2000), elle retrouve la télévision anglaise pour une adaptation de Samuel Beckett. 39,7 Ko

32,9 Ko Après la naissance de son 3e enfant, elle participe, en 2002, à Gosford Park (R.Altman), avec la fine fleur des acteurs anglais, et à la Maison sur l'Océan (I.Winkler), mélo faiblard avec Kevin Kline. Puis elle retrouve la France pour Petites Coupures (P.Bonitzer - 2003) avec Daniel Auteuil, Arsène Lupin (J-P.Salomé - 2004), Man to Man (R.Wargnier - 2005) et la Doublure (F.Veber - 2006).

Divorcée en 2005, elle se partage entre les 2 côtés de la Manche, enchaînant Ne le dis à personne (G.Canet - 2006), The Walker (P.Schrader- 2007), Mauvaise pente (J.Labrune - 2007), Deux sœurs pour un roi (J.Chadwick - 2008) avec Natalie Portman et Scarlett Johansson, le sublimement humain Il y a longtemps que je t'aime (P.Claudel - 2008) - qui lui vaudra le prix de la Meilleure Actrice Européenne et des citations aux Césars, BAFTA et autres Golden Globes !, Seuls two (E.Judor & R.Bedia - 2008) ou un Mariage de rêve (S.Elliott - 2009). 167,9 Ko

93,9 Ko Elle ne délaisse pas pour autant la scène puisque son incarnation d'Arkadina dans la Mouette d'Anton Tchekhov sur les planches londoniennes lui vaut le trophée Lawrence Olivier de la Meilleure actrice en 2008. Boulimique car aimée par tous les publics, elle multiplie les tournages : Confessions d'une accroc au shopping (P.J.Hogan - 2009), Partir (C.Corsini - 2009), Elle s'appelait Sarah (G.Paquet-Brenner - 2009), une Femme parfaite (A.Corneau - 2010) ou Nowhere Boy (S.Taylor-Wood - 2010).


Jamais à court de projets, elle devrait chanter au Théâtre du Chatelet, accompagné de Lambert Wilson, dans l'adaptation française de la comédie musicale A little Night Music de Stephen Sondheim du 15 au 19 Février 2010 !

Vers le dossier centré sur les films romantiques



Les photos et les personnages du film 4 Mariages et un enterrement sont la propriété d'A Working Titles, Polygram, Orion, MGM, Mike Newell, Richard Curtis, Duncan Kenworthy et de tous leurs ayant droits. Leurs utilisations dans ces quelques pages n'ont aucun but lucratif. Bien au contraire, elles se veulent un réel hommage aux divers créateurs de cette superbe comédie romantique.