Emma Thompson

C'est le 15 Avril 1959 qu'Emma Thompson voit le jour à Paddington (Angleterre). Son père, Eric, a délaissé son métier d'acteur pour se consacrer à la mise en scène créant notamment en 1964 l'émission pour enfants, le Manège enchanté. Sa mère, Phyllida Law, est une actrice écossaise de théâtre renommée. Trois ans plus tard, le trio Thompson s'agrandit avec la venue de leur seconde fille, Sophie, qui suivra par la suite la tradition familiale. En attendant, les 2 sœurs suivent leur scolarité à West Hampstead, puis à l'École de filles de Camden, où elles participent à de nombreuses pièces scolaires. Emma Thompson - 21,8 Ko

Emma Thompson et ses condisciples des Footlights - 47 Ko Après sa rencontre avec Martin Bergman, un apprenti-comédien étudiant à Cambridge, et un voyage touristique à Paris en 1975 qui lui ont donné le virus théâtral, elle rejoint, en 1978, la faculté de Newnham à Cambridge pour y étudier la littérature anglaise ainsi que la troupe amateur Footlights, célèbre pour avoir accueilli quelques membres des Monty Pythons, dont Bergman est l'actuel président. C'est au cours de l'une de leurs productions qu'elle attire le regard de son futur agent, Richard Armitage, qui la prend sous contrat malgré ses 2 années d'étude à achever.

En 1980, elle obtient son diplôme en rédigeant un essai sur les personnages féminins de George Eliot. Puis, après une ultime aventure avec les Footlights à Londres, elle se lance sans succès dans le stand-up, avant de rebondir grâce à un de ses condisciples, producteur, qui lui propose l'une des voix du feuilleton radio de la BBC, Three plus One on Four. En 1982, marquée par le décès de son père, elle intègre l'équipe de l'émission parodique à succès, Not the Nine O'Clock News, avant de rejoindre d'anciens membres des Footlights, Stephen Fry et Hugh Laurie, pour l'émission Alfresco (1983). Emma Thompson - 7,7 Ko

Emma Thompson & Kenneth Brannagh - 34,5 Ko Puis, tout en développant pour Channel 4 une émission (trop ?) osée, Up for Grabs (1985), elle fait ses débuts sur les planches de West End dans le rôle principal de la pièce musicale Me and my Girl, mise en scène par Fry, aux côtés de Robert Lindsay. Sa prestation (qu'elle renouvelle pendant 16 mois) marque les esprits et lui vaut d'être engagée en 1986 pour la minisérie Fortunes of War. Elle y côtoie un jeune premier âgé de 26 ans, membre de la Royal Shakespeare Compagny, Kenneth Branagh.

Le tournage les amène pendant 3 mois en Slovénie, avant de se poursuivre entre l'Egypte, la Grèce et Londres, consolidant leurs liens. Diffusée peu après une autre minisérie à succès (Tutti Frutti avec Robbie Coltrane), FoW la rend incontournable (elle est d'ailleurs récompensée par un BAFTA de la meilleure actrice pour ces 2 rôles en 1988). La BBC lui propose alors une tribune où elle laisse libre court sa fantaisie. Mais son émission, Thompson, ne rencontre pas le public. Qu'importe. Elle consacre la fin de l'année 1988 à tourner The Tall Guy (M.Smith - 1989), un petit film qui devient un succès surprise. Emma Thompson - 34 Ko

Emma Thompson - 115 Ko C'est au cours du tournage de Henry V (1989) que Kenneth Branagh la demande en mariage, ce qui arrivera le 20 Août. En parallèle, le couple se produit sur scène, épaulée par leur compagnie de la Renaissance. Leur première collaboration scénique, Look back in Anger, est d'ailleurs filmée par David Jones pour la BBC. En 1990, le couple se retrouve dans le Roi Lear et le Songe d'une nuit d'été, œuvres de Shakespeare mises en scène par Branagh. À la suite de ses 2 nominations aux Oscars pour Henry V, ce dernier est sollicité par Hollywood. L'un des scripts qu'il a reçu le tente.

Ce sera le polar Dead Again (1991) où joue (encore) le couple. Si le film connaît un succès mitigé, elle permet surtout à Emma de rencontrer la productrice Lindsay Doran. Celle-ci a en projet l'adaptation de Raison et sentiments de Jane Austen et approche donc Emma pour la développer. De retour au pays, apprenant la mise en chantier de Retour à Howards End par le duo Merchant - Ivory, Emma écrit au réalisateur afin de pouvoir auditionner pour le rôle de Margaret Schlegel. Étonnamment, elle reçut en parallèle un courrier d'Ivory pour lui proposer ce rôle ! Emma Thompson & Anthony Hopkins aka Margaret Schlegel & Henry Wilcox dans Retour à Howards End de James Ivory - 75,9 Ko

Emma Thompson aux Oscars - 31,6 Ko Surbookée, elle assure en même temps la promotion de Peter's Friends (K.Branagh - 1992), tout en tournant la nouvelle adaptation shakespearienne de son mari, Beaucoup de bruit pour rien (1993). N'ayant pas le don d'ubiquité, elle renonce toutefois à incarner Catherine Tramell dans Basic Instinct (P.Verhoeven - 1992), jugeant que ce n'était pas son univers. Retour... décrochera l'année suivante 9 nominations aux Oscars et lui permettra, en plus de la statuette dorée, de recevoir une foultitude de prix dont un Golden Globe, un BAFTA et un Donatello de la meilleure actrice.

Elle retrouve le trio Merchant - Ivory - Hopkins l'année suivante pour les Vestiges du jour (1993), puis enchaîne avec le rôle de Gareth Peirce, l'avocate déchirante des 4 de Guildford du sublime Au nom du père (J.Sheridan - 1993), deux rôles majeurs marqués par une double nomination aux Oscars 1994. Elle trouve tout de même le temps d'achever la 1ère version de sa lecture de Raison et sentiments, avant de tourner (chèrement) dans Junior (I.Reitman - 1994). C'est après le tournage de Carrington (C.Hampton - 1995), prix spécial du jury du festival de Cannes 1995, qu'elle apprend le lancement définitif de Raisons.... Emma Thompson & Greg Wise - 53 Ko

Kate Winslet, Emilie Francois & Emma Thompson aka Marianne, Margaret & Elinor Dashwood dans Raison et sentiments de Ang Lee - 38,9 Ko 1995 marque aussi la fin de son couple, longtemps agité par les rumeurs de tromperie concernant Branagh et des emplois du temps trop disparates. Elle n'a guère l'opportunité de s'apitoyer puisque, après 20 versions, Raison et sentiments est tourné sous la houlette d'Ang Lee. Elle a pour partenaire Kate Winslet, Hugh Grant, Alan Rickman et Greg Wise avec lequel elle ne tarde pas à tisser des liens forts. Raison et sentiments sort peu après l'officialisation de son divorce, en Octobre, et reçoit d'excellentes critiques pour le jeu ET l'écriture sensible d'Emma. C'est donc (presque) sans surprise qu'elle reçoit une double nomination aux Golden Globes et aux Oscars pour ses participations au film de Lee.

Elle devient, en 1996, la première (et la seule !) actrice à recevoir l'Oscar du scénario, exploit qu'elle répète aux Golden Globes, mais pas aux BAFTA qui récompensent l'actrice et non l'auteur ! Multirécompensée, Emma décide de prendre (enfin) des vacances et disparaît plus d'un an de la scène et des écrans, afin de se ressourcer. Elle met un terme à sa semi-retraîte pour tourner aux côtés de sa mère dans l'Invitée de l'hiver (A.Rickman - 1997) - qui lui vaut le prix de le meilleure interprète au festival de Venise ainsi qu'une nomination aux European Film Awards, puis incarne un clone d'Hillary Clinton tout à fait convaincant dans Primary Colours (M.Nichols - 1997). Emma Thompson d'Angels in America - 21,6 Ko

Emma Thompson dans Nanny McPhee de Kirk Jones - 63,6 Ko Elle retrouve Alan Rickman comme partenaire dans le polar décalé Judas Kiss (S.Gutierrez - 1998), avant de participer à la sitcom Ellen qui lui permet de remporter un Emmy. 1999 la voit renoncer aux rôles de Dieu dans la blague potache Dogma (K.Smith - 1999) et d'Anna dans une modernisation d'Anna et le Roi (A.Tennant - 1999) en raison de sa première grossesse. Sa fille Gaia Romilly Wise voit le jour le 4 Décembre 1999 et Emma annonce mettre sa carrière entre parenthèses afin de pouvoir profiter de celle-ci. Mike Nichols la convainc toutefois de participer à l'adaptation télé de la pièce de Margaret Edson, Wit (2001).

Son interprétation délicate d'une femme cancéreuse en phase terminale la voit citée aux Emmys, aux Golden Globes et aux Screen Actors Guild Awards. Après avoir prêté sa voix au dessin animé la Planète au trésor (R.Clements & J.Musker - 2002), elle rejoint la comédie chorale de Richard Curtis, Love Actually (2003), où elle a Alan Rickman comme mari, puis enchaîne avec la minisérie Angels in America (2003). Ces rôles lui obtiennent respectivement des citations aux Annie Awards, aux BAFTA et aux Emmys ! Elle trouve toutefois le temps d'épouser Greg Wise le 29 Juillet de la même année. Emma Thompson & Colin Firth - 36,5 Ko

Emma Thompson aka Sybille Trelawney dans HP et le prisonnier d'Azkaban de Alfonso Cuaron - 85,3 Ko Par la suite, afin d'impressionner sa fille Gaia, elle accepte d'incarner l'excentrique professeur Trelawney dans la série des Harry Potter : HP et le prisonnier d'Azkaban (A.Cuaròn - 2004) et HP et l'Ordre du Phénix (D.Yates - 2007). Puis, c'est au tour de son conte pour enfants, Nanny McPhee (K.Jones - 2006) de voir le jour après 9 années de gestation, revisitant Mary Poppins (R.Stevenson - 1965) avec talent. Elle revient dans l'Incroyable destin de Harold Crick (M.Forster - 2007), qui demeure le meilleur film de l'année.

Depuis, après un caméo dans Je suis une légende (F.Lawrence - 2007), elle a tourné Brideshead Revisited (J.Jarrold - 2008), Last Chance for Love (J.Hopkins - 2009) ou le génial Good Morning England (R.Curtis - 2009) et attend la fin de la postproduction des aventures de Nanny McPhee (S.White - 2010). Dustin Hoffman & Emma Thompson dans Last Chance for Love - 131,8 Ko


Vers le dossier centré sur les films romantiques