Biographie  Albums  Sites  Photos  

Un Jour dans notre Vie...

Bien qu'Indochine soit un groupe de banlieusards parisiens, on ne peut pas dire que ses membres originels aient été prompts à y parvenir et à s'y rencontrer.
Ainsi, les jumeaux Sirkis - Nicola et Stéphane, originaires de Châtillon, ont connu une enfance errante, leur père travaillant pour la C.E.E. (future U.E.).
Né dans la vallée de la Chevreuse, Dimitri Bodianski a attendu l'âge de ses 14 ans pour enfin habiter la capitale française.
En fait, seul Dominique Nicolas est un "vrai" parigot.
Stéphane & Nicola Sirkis - 24,7 Ko

Dimitri Bodianski - 4,8 Ko De même, la musique n'était pas leur passion première.
Ainsi, Nicola, s'imaginant directeur de publication, avait inventé, rédigé t imprimé son journal personnel, Interpresse.
Après des débuts contestataires (de Trotski au Punk), Stéphane tomba amoureux de la montagne, s'installant à La Plagne, où il devint moniteur spécialisé dans les rides hors-pistes.
Dominique hésita, quant à lui, entre l'enduro et l'électronique.
Seul Dimitri aspirait à devenir musicien, mais pas de rock, de country !

En 1979, à la suite d'un concert des Trust au Gibus, un café rock qu'il fréquente assidûment, Dominique Nicolas décide de se mettre à la musique. Il s'offre une guitare et un ampli vox et s'entraîne sans relâche en imitant le guitariste de Metal Urbain. À la même époque, il sympathise avec un autre habitué du Gibus, Nicola Sirkis. Quand Dominique finit par rejoindre un groupe, il propose tout naturellement à ce dernier de le suivre. Mais, voulant toujours devenir directeur de publication, Nicola y renonce afin de poursuivre ses études. Dominique Nicolas - 9,6 Ko

Dimitri Bodianski, Nicola Sirkis & Dominique Nicolas - 45,2 Ko Dominique s'essaie à tous les genres possibles, du punk au disco, en passant par le jazz. Il finit par croiser la route du saxophoniste des Helmet'Blues, Dimitri Bodianski. Ce dernier accepte de participer à un trio rock, en compagnie de Nicola tenté par l'expérience de chanter ses propres textes. C'est le label indépendant Air qui presse leur premier 45 tours. Les ventes (près de 5000 exemplaires) dépassent largement leurs espérances et 6 mois plus tard, ils reviennent avec leur second titre, l'Aventurier.



Ce titre s'installe rapidement en FM, devenant le tube incontestable de l'été 81. Si les rôles sont clairement et efficacement répartis, Dominique à la musique et Nicola aux textes (la légende prétend qu'il ne fallut qu'une dizaine de minutes au duo pour composer l'Aventurier), leurs visages demeurent inconnus. Il faut attendre la sortie du mini-LP éponyme de 6 titres pour que les visages du quatuor (Stéphane les ayant rejoints) envahissent l'espace médiatique (de TF1 à Paris Match). Les 4 membres originels d'Indochine - 45,5 Ko



Les 4 membres originels d'Indochine - 31,5 Ko Après une tournée pour soutenir les ventes de l'Aventurier, Indochine retourne en studio en Septembre 82 pour lui donner une suite. L'enregistrement en digital et les problèmes afférents (notamment les multiples pannes de la console numérique) provoquent de nombreux retards et les forcent à un mixage express. Si le groupe est déçu par le résultat (notamment par la voix de Nicola noyée par les synthés), le public achète massivement ce Péril Jaune et la critique leur décerne le Bus d'Acier 1983 qui récompense le meilleur groupe rock français.

Il faut attendre 2 ans pour voir le 3e opus d'Indo, 3. Produit par Joé Glassman, à l'œuvre sur les albums de Shaka Khan, cet album s'arrache à plus de 800 000 exemplaires en quelques mois. La tournée estivale qui suit est triomphale. Renforcé par Arnaud Devos, percussionniste sur Kao Bang, leurs 24 dates se déroulent dans l'euphorie : devant la demande, les salles prévues sont abandonnées au profit d'autres deux fois plus grandes ! Les 4 membres originels d'Indochine - 25 Ko

Les 4 membres originels d'Indochine - 36,5 Ko Ils entament alors leur première tournée mondiale, passant par la Scandinavie (où leurs albums ont été disques d'or) et le Pérou (où 3 se vendra à 300 000 exemplaires et Indo au Zénith à 250 000 !). À leur retour, ils rentrent en studio à Miraval. Hélas, une foule de fans les force à s'exiler à 12000 km, à Montserrat, pour pouvoir travailler au calme. Accompagné par le batteur de Big Country, Marc Brzezicki, ils accouchent dans la douleur (perdant notamment 3 mois pour programmer un fairlight) de leur 4e album, 7000 Danses.

Après l'apogée de 3, cet excellent album perd un peu le public d'Indochine (les ventes n'étant QUE de 400 000 exemplaires). La presse en profite pour retourner sa veste et brûle sans remords ce qu'elle encensait un an plus tôt. Qu'importe ! Les salles de concerts restent pleines.
Au retour d'une nouvelle tournée péruvienne, le jeune papa Dimitri quitte le groupe pour s'occuper de sa petite famille, laissant craindre le pire sur l'avenir du groupe.
Les 4 membres originels d'Indochine - 35 Ko

Stéphane & Nicola Sirkis & Dominique Nicolas - 28,7 Ko Après une période de silence de deux ans, le trio rescapé sort l'album qu'on n'attendait plus : le Baiser. Enregistré à Paris et mixé à Nassau, ce 5e opus studio marque le retour de Philippe Eidel, coproducteur de leurs 3 premiers albums. Les ventes sont correctes (disque de platine), leur permettant de fêter dignement leurs dix années d'existence. Le Birthday Album, compilation de 18 titres, sort en 1991 et s'écoule à près de 600 000 exemplaires en Europe.

Après un détour solo (Dans la lune - 1992), Nicola Sirkis rejoint ses acolytes pour enregistrer le mésestimé Un jour dans notre vie dans les studios fétiches de Miraval. Boycotté par les médias, l'album, malgré de superbes titres (Savoure le Rouge, Un jour dans notre vie ou Ultra S), est le premier semi-échec du groupe, ne devenant même pas disque d'or. Heureusement, le public continue à venir en masse lors des concerts, notamment en Belgique où est enregistré Radio Indochine, leur second album live. Nicola Sirkis en concert - 20,3 Ko

Stéphane & Nicola Sirkis en concert - 20,3 Ko 1995 marque un nouveau virage dans leur histoire avec le départ de Dominique Nicolas et un nouveau contrat pour trois albums chez BMG. Les frères reçoivent l'apport d'Alexandre Azaria, à la guitare, et de Jean-Pierre Pilot aux claviers. Après une nouvelle compilation, Unita / les Versions longues, sortie pour leur 15 ans d'existence, Indochine propose un nouvel album, Wax. Hélas, cet opus pop sort en pleine vague des Boys-Bands et est leur pire échec s'écoulant à peine à 60 000 exemplaires. Considéré par les médias (et leur maison de disques) comme des has-been, le groupe ne doit sa survie qu'à la tournée qui suit.

Leur 3e album live, Indo Live, est à nouveau enregistré en Belgique et s'écoule à près de 300 000 exemplaires. Les jumeaux décrochent alors un contrat avec Double T Music France. C'est au cours de l'enregistrement de Dancetaria, sous l'égide de Gareth Jones, producteur de Garbage et Depeche Mode, que Stéphane succombe à une hépatite B. Malgré sa douleur, Nicola décide d'achever ce 8e opus studio, mais repousse sa sortie à l'automne 1999 afin de ne pas susciter une curiosité morbide. Indochine, 3e génération - 30,2 Ko

Indochine, 3e génération - 42,9 Ko S'en suit une nième tournée ponctuée par une apparition aux Solidays et un concert commun avec les Placebo. Nicola rend hommage à son frère le 27 Février 2000 lors d'un concert acoustique devant 500 fans. En Octobre 2000, il entame seul une tournée acoustique de 25 dates qui donnera lieu au 4e album live du groupe, Nuits Intimes, sorti l'année des 20 ans du groupe. Accompagné par un fan, Oli de Sat, Nicola rentre en studio pour l'enregistrement d'un nouvel opus, Paradize.

Sous la houlette de Gareth Jones, le duo s'entoure de l'ex-bassiste des Smashing Pumpkins, Melissa Auf der Maur (pour le Grand secret), Mickey 3 D (sur J'ai demandé à la lune), Gérard Manset (la Nuit des fées) et Jean-Louis Murat (Un singe en hiver) et accouche d'un album lancé par le titre J'ai demandé à la lune. Ce sera le plus grand succès de leur longue carrière avec 1,2 millions d'albums et 1,5 millions de singles vendus. Melissa Auf der Maur & Nicola Sirkis - 28,8 Ko

Indo en concert - 30,1 Ko Le Paradize Tour débute le 21 Février 2002 à l'Élysée Montmartre et passe partout en Europe au cours des 2 années suivantes. Ils ne s'arrêtent que pour être récompensé par le public (Meilleur groupe français aux MTV Europe Music Award 2002 et Album de l'Année aux NRJ Music Awards 2003) et leurs pairs (Victoire de l'album pop rock 2003). Au cours de cette tournée triomphale (plus de 500 000 spectateurs), Indochine devient le premier groupe français à remplir Bercy le 3 Juin 2003.

Ce concert mémorable donne lieu à un double CD (3.6.3., sorti en Janvier 2004, et à un triple DVD (Paradize Show), qui voit le jour deux mois plus tard. Tout en supervisant la ressortie du Birthday Album, Indochine retourne en studio, entre Juin 2004 et Avril 2005, accompagné, entre autres, par Didier Wampas et Brian Molko, leader de Placebo. Le 10e opus sera le double album Alice et June, qui sort le 19 Décembre 2005, précédé de peu par un single rock éponyme. Pochette du Birthday Album - 30,3 Ko

Indochine, 3e génération - 57,5 Ko Comme un pied de nez, la nouvelle tournée débute le 6 Mars 2006 (6.3.6...) pour s'achever le 10 Avril 2007, avec plus de 600 000 spectateurs au compteur. Après avoir refusé, en Avril 2006, d'assurer la première partie des Rolling Stones en raison d'un prix de billet trop élevé, ils fêtent leurs 25 ans de carrière sur la scène de l'opéra de Hanoï (Vietnam) le 6 Juin 2006 (6.6.6.), dont le concert sort en double CD et DVD en Février 2007. Une nouvelle captation live de la tournée effectuée à Lille le 13 Mars 2007 (Alice & June Tour) sort en Décembre, clôturant cette aventure.

Entre Septembre 2007 et Mai 2008, les Indo retournent en studio, sur les terres normandes de Besson, n'interrompant leurs séances d'enregistrement que pour soutenir le boycott des Olympiades pékinoises. Ils finalisent leur futur opus (la République des Méteors) à Bruxelles durant l'été. Le 1er single, Little Dolls, parait le 10 Décembre, précédant l'album de 3 mois. Il est disque d'or à sa sortie en France, tout en se plaçant à la 2nde place des charts belges et à la 4e de ceux suisses. Indochine, 3e génération - 56,1 Ko

Affiche du Stade de France du 26 Juin 2009 - 50,7 Ko À l'annonce du Méteor Tour, lancé avec 43 dates, qui débute par le Zénith de Rouen le 6 Octobre 2009, les billets s'arrachent, notamment pour le concert au Stade de France qui fête 3es 30 ans du groupe le 26 Juin 2010. Alors que sa captation est l'objet d'une triple sortie (Cd, DVD et bluray), celui-ci nous offre le retour de Dimitri et la participation de la fille de Stéphane sur Tes yeux noirs. L'ultime concert se déroule au POPB le 15 Septembre 2010 avec la visite de Melissa Auf der Maur.

Après avoir refusé de devenir chevalier des arts et des lettres, Nicola accepte une Victoire d'honneur délivrée le 9 février 2011. Entre une action caritative pour le Japon ravagé et un festival international du Clip, le groupe annonce son retour en studio pour leur 12e album prévu pour fin 2012. Pour faire patienter leurs fans, Indochine propose une relecture anniversaire de leur Paradize + 10 comportant un 2nd CD de remix et 3 inédits qu'ils soutiennent par deux Zéniths à Paris début Février. Alors qu'ils reviennent en studio, Nicola annonce, en Juillet 2012, son départ du label Jive Records, suite à l'absence de réaction aux propos homophobes tenus par Sexion d'Assaut par leur maison de disques commune. Nicola Sirkis - 207,2 Ko

Indochine, 3e génération - 117,5 Ko Indo publie en avant-première le 7 Novembre le 1er extrait, Memoria, de leur 12e opus, Black City Parade, précédé du clip le 2 Décembre, qui suit Nicola errer dans les rues berlinoises de nuit. De 40 titres écrits, le groupe n'en conserve que 14 (+ 3 pour l'édition limitée), aussi bien leurs préférés que leurs détestés. La sortie le 11 Février 2013 de cet album s'accompagne de 75 615 copies écoulées, de l'annonce d'une nouvelle tournée en 3 parties, le Black City Tour, et de la diffusion gratuite en salle du Making Of de l'album. Réalisé par Xavier "Mommy" Dolan, le clip de College Boy se voit être censuré par le CSA qui exige une diffusion nocturne. Sorti en Août 2013, celui de BCP, mis en scène par le photographe Richard Klein, ne déclenchera pas les mêmes réactions en suivant des inconnus déambuler dans un New York nocturne.

Le Black City Tour 2 débute à l'Automne 2013 et voit les Indo se produire dans les Zéniths et autres grandes salles nationales. Lors d'une interview au 20h de TF1, Nicola annonce la 3e phase avec, notamment, 2 concerts au Stade de France les 27 et 28 Juin 2014. Celui de Bruxelles du 12 Mars 2014 est filmé afin d'être édité pour les fêtes de Noël 2014. Entre temps, une nouvelle édition Deluxe du BCP, enrichie des clips, de remix et d'un documentaire sur la tournée, sort 4 jours avant leur 1er SdF. Traffic Girl, proposé qu'en vente numérique, sort quelques jours, en Juillet 2014, avant la certification double platine de BCP. Nicola Sirkis - 207,2 Ko

Indochine, 3e génération - 117,5 Ko Après la sortie du live BCT sous leur propre label Indochine Records, le groupe annonce une version européenne de leur BCT, se produisant en Avril 2015 en Espagne, en Italie, en Allemagne ou en Scandinavie. Lors de la 1ère date à Barcelone, le line-up du groupe voit les disparitions du batteur François Soulier aka Mr Shoes, indochinois depuis 2001, et du claviériste François-Régis Matuszenski aka Matu, membre à part entière depuis 2004. Seul le premier est remplacé par Ludwig Dahlberg, Olivier Gérard se chargeant des claviers. Bouleversés par les attentats du 13 Novembre 2015, le groupe annonce une tournée 2016 dans 7 festivals estivaux.
"Pour 2016, nous avions décidé de ne pas faire de concerts afin de se concentrer uniquement sur notre prochain album. Et puis est arrivé ce qui est arrivé ce 13 novembre 2015, alors nous avons souhaité que le printemps et l'été de cette nouvelle année allaient et devaient être pour nous, pour vous, pour tous, des concerts encore et encore plus forts."

Enregistré entre Paris et Bruxelles sous la houlette de Mick Guzauski - détenteur de 6 Latin Grammys et ex-collaborateur de Michael Jackson, Eric Clapton ou The Corrs - et première production d'Indochine Records, 13 se voit annoncer pour le 8 Septembre 2017. Le single La vie est belle coécrit par Mickey 3D parait le 8 Juin illustré par un clip génial réalisé par Asia Argento, cette dernière participant d'ailleurs au titre Gloria sur 13. En parallèle, la mise en vente des billets pour la tournée de 25 dates prévue entre Février et Mai 2018 bat le record de 100 000 ventes en un seul jour. Ce succès est confirmé par la 1ère semaine triomphale de13 qui s'écoule à 73 200 copies, soit la 2nde meilleure semaine de l'année 2017. Le groupe en 2017 - 132,5 Ko

Tour 13 - 176 Ko La nouvelle tournée débute au printemps 2018 par 34 dates, marquées par la présence d'un écran géant au-dessus du public et un Nicola en blond platine. En parallèle à quelques participations à des festivals estivaux, le clip en noir et blanc de Station 13 a droit à un lancement cinématographique en exclusivité dans le circuit CGR. Présentant plusieurs lynchages dans le Sud raciste américain des 60's, le clip réalisé par Bouha Kazmi marque durablement les esprits. La 2nde vague Live reprendra pour deux mois en fin d'année pour 16 nouvelles dates, s'arrêtant notamment à Bruxelles, Paris ou Lyon. Afin de fêter dignement les 60 (Si ! Si !) ans de Nicola, le groupe propose une 3e vague au stade Pierre Mauroy les 22 et 23 Juin Sold-out en à peine 4 heures...



Quelques titres intéressants ...


Les extraits musicaux (de 5 à 64 secondes) ne sont que des illustrations du génie des Indochine et doivent être effacés de votre ordinateur après écoute. Ils sont copyrightés par Ariola / RCA, BMG France, 1 Musique, Double T Music, Sony Music Intertainment, Jive Records et Arista Records et Columbia.

Pochette de l'Aventurier
MP 3  Ra
(1,37 Mo)  (413 Ko)
1er opus du quatuor, cet Aventurier nous offre une reprise du duo Lanzmann - Séguéla, immortalisée par Jacques Dutronc. En plus du titre qui les a rendu célèbre, on peut encore retenir Docteur Love et Dizzidence Politik, mais fuir Françoise (Mais qu'est-ce qui t'a pris ?).

Pochette du Péril Jaune
MP 3    Ra
(1,56 Mo)  (472 Ko)
Comme Gainsbourg en son temps (mais sans atteindre la perfection de Mélody Nelson), Indochine s'offre un album-concept pour leur 2nd disque centré sur l'Asie. Avec les perles À l'est de Java, la Sécheresse du Mékong ou Kao Bang, ce Péril Jaune demeure mon album préféré de leurs 5 premières années d'existence.

Pochette de 3
MP 3  Ra
(1,46 Mo)  (442 Ko)
Sobrement intitulé 3, l'album de la consécration demeure difficilement audible à l'heure actuelle. Peut-être, est-ce à force de l'avoir trop entendu (et écouté), mais j'ai (encore) beaucoup de mal à apprécier les tubes incontournables de cet album. Ne surnage donc que Hors-la-loi.

Pochette de Live au Zénith
MP 3  Ra
(243 Ko)  (75,3 Ko)
Au Zénith est le premier album live du groupe. Sans être totalement raté, ce live est franchement daté. J'en veux pour preuve l'extrait introduisant 3e sexe qui frise le ridicule, le pire étant qu'il n'est pas le seul... . On retiendra la version de À l'est de Java, Kao Bang et sans doute la meilleure version de Tes yeux noirs.

Pochette de 7000 Danses
MP 3  Ra
(1,62 Mo)  (488 Ko)
7000 Danses est le dernier album de l'ère originelle, leur premier sommet et le début d'une trilogie épatante. En plus d'un single jubilatoire (les Tzars), il multiplie les pépites (comme les Citadelles ou la Machine à rattraper le temps) et nous offre 2 des meilleurs titres du groupe : l'aéré 7000 Danses et une Maison perdue, tout en rupture de rythmes.

Pochette du Baîser
MP 3  Ra
(1,21 Mo)  (369 Ko)
Le Baiser est le premier album du nouveau trio Indochine et demeure à un haut-niveau qualitatif. Ainsi, les singles Des Fleurs pour Salinger et Punishment Park remplissent parfaitement leurs rôles de porte-étendard, notamment lors des tournées à venir. Mais, on peut aussi largement écouter l'aérien More... ou l'entraînante Colline des Roses. Même les ratés (comme le titre éponyme) et autres bizarreries (les Années Bazar) finissent par devenir sympathiques. Un bon cru en somme.

Pochette d'Un jour dans notre Vie
MP 3  Ra
(1,29 Mo)  (398 Ko)
Un Jour dans notre vie est l'album le plus sous estimé (à tort) des Indo. Or, il contient de nombreuses perles rock (comme Savoure le Rouge, Sur les toits du monde, Vietnam Glam et autre Bienvenue chez les Nus), quelques balades réussies bien que décalées - voire perverties (Anne et Moi ou D'ici mon amour), ainsi que la Main sur vous, Ultra S et Crystal Song Telegram qui sont mes titres préférés. Leur second chef d'œuvre.

Pochette de 7000 Danses
MP 3  Ra
(320 Ko)  (97,7 Ko)
Enregistré à Spa, Radio Indochine ne fait que traduire l'attachement de la Belgique à ce "vieux" groupe. Ouvrant sur Savoure le rouge, ce live contient 14 titres dont pour la première fois les Tzars, More ou l'excellente Machine à rattraper le temps. 3e sexe offre une version acoustique qui préfigurera leur 4e live. Retenons donc Crystal Song ou la version publique de l'Aventurier.

Pochette d'Unita
Pochette des Versions Longues
MP 3  Ra
(1,59 Mo)  (486 Ko)
Si Unita est une compilation classique (le seul inédit, Kissing my Song se retrouvant sur Wax), il n'en est pas de même pour les Versions longues. En effet, c'est avec plaisir que l'on (re)découvre les versions remixées des Tzars, la Chevauchée des champs de blé, Kao Bang, Hors-la-loi ou Punishment Park alors que celles de l'album 3 n'apportent toujours rien. Manque à l'appel celles de l'Aventurier ou d'Un jour dans notre vie.

Pochette de Wax
MP 3  Ra
(1,62 Mo)  (486 Ko)
Wax est l'album parfaitement asynchrone avec l'air du temps. Alors que les ondes croulent sous les piaillements des Boys-Bands, les 2 frères Sirkis nous proposent un opus résolument pop. Si l'on peut passer rapidement sur Unisexe, Coma, coma, coma et autre Amoureuse, il n'en est pas de même pour le festif Révolution, le tubesque Je n'embrasse pas, la fausse comptine Echo-Ruby, le remuant Satellite, le beatlesien Peter Pan et ma préférence Ce soir, le ciel.

Pochette d'Indo Live
MP 3  Ra
(76,4 Ko)  (23,1 Ko)
Indo Live date de 1997 et permet de retrouver le duo d'Indochine dans leur 1er double album qui en 20 titres retrace la totalité de leur carrière (avec une nette préférence pour le premier Cd, le second regroupant les "vieux" succès). C'est de loin leur meilleur live, jusque là, (et par la même occasion, leur retour au succès...) enregistré cette fois-ci à Bruxelles. Le duo a depuis longtemps abandonné les synthés des débuts pour (toutes) les guitares. Il marque aussi le retour, pour un titre Drugstar, du membre fondateur Dimitri Bodianski. On retiendra Punishment Park, Mire-Live ou Monte Cristo. Le concert s'achève comme de bien entendu sur ... l'Aventurier.

Pochette de Dancetaria
MP 3  Ra
(1,10 Mo)  (339 Ko)
Dédicacé à Stéphane, Dancetaria aurait pu être le chapitre final de l'histoire d'Indochine. Débutant par une boîte à musique, l'album prend un virage rock fortement marqué. Entre guitares (parfois) saturés de Juste toi et moi et synthés omniprésents de Manifesto, le son est d'une lourde ampleur (écoutez donc la rythmique sur Justine et sur Rose Song). J'ai une certaine faiblesse pour le final de She Night. Ce n'est pas un grand album, mais c'est un album de survivants.

Pochette de Nuits Intimes
MP 3  Ra
(1,40 Mo)  (427 Ko)
Nuits Intimes est le live acoustique du groupe devenu (presque) solo. 16 titres (plus un) témoignent de la longévité de Nicola (qui parfois demeure un adolescent attardé). Certaines chansons se bonifient dans cet exercice (D'ici mon amour ou Salômbo), mais l'ensemble n'égale pas les réussites du genre comme En Solitaire de William Sheller, par exemple. Trois nuits par semaines ou Punishment Park sont ainsi de vrais gâchis ! Une fois de plus, 7000 danses et À l'est de Java survolent au dessus du lot.

Pochette de Paradize
MP 3  Ra
(1,38 Mo)  (413 Ko)
Paradize comporte 15 titres et pratiquement autant de tubes en puissance (N'oublions pas que 5 titres en furent extraits, soit du jamais vu pour le groupe). Entre Punker et Un singe en Hiver qui pourraient être un raccourci de leur carrière (entre Asie et rock), le magistral Mao Boy, le duo enivrant le Grand Secret, l'atypique la Nuit des fées, le remué Marilyn et ma préférence le Manoir, cet album mérite largement son succès et est le 3e album majeur d'Indochine.

Pochette de 363
MP 3  Ra
(1,71 Mo)  (516 Ko)
3.6.3. est un double album live (le CD 1 reprenant une majorité de titres récents et le CD 2, l'essentiel de leurs succès). Si le public de Bercy semble en communion avec Nicola (y compris dans ses éternelles transitions d'ado attardé), Indo est en état de grâce (parvenant même à rendre 3e sexe audible).

Pochette d'Alice et June
MP 3  Ra
(1,28 Mo)  (383 Ko)
Alice & June a le défaut de ses ambitions. En proposant 21 titres (et un packaging somptueux), tout n'a pas la même qualité. Si le single Alice & June est tout bonnement imparable avec ses riffs électriques, Indo se plagie parfois sans le vouloir (comme Gang bang) et retrouve son inventivité d'Un jour dans notre vie avec Ladyboy. On peut encore retenir le rock Adora, la fausse balade Sweet Dreams ou les orchestrales Starlight et Morphine - qui demeure ma chanson préférée de ce double album, mais oublier l'inaudible Vibrator ou l'anorexique June. À trop vouloir donner, on finit parfois par décevoir.

Pochette de Hanoï
Pochette de Alice & June Tour
MP 3  Ra
(702 Ko)  (717 Ko)
Composé de 2 parties (une lyrique avec l'orchestre philharmonique de Hanoï, une rock sans), Hanoï est loin du niveau de la référence de cet exercice que constitue le S & M de Metallica où la fusion de 2 genres antinomiques (heavy metal et classique) bénéficiait largement à l'auditeur novice. Ainsi, la relecture aérienne nuit à de nombreux titres phares (Salômbo, Trois nuits par semaines - je sais, je me répète, 3e sexe), la voix de Nicola n'étant pas au mieux - l'émotion, assurément. Seuls Sweet Dreams, Tes yeux noirs ou le magistral Aventurier bénéficient réellement de cette orchestration emphatique, le mélange n'étant total que sur dernier titre, comme si la volonté de transition entre les 2 parties devait être surlignée. La 2nde partie se concentre sur le dernier opus (6 titres sur 8...), dépoussiérant seulement l'Atomic Sky de Dancetaria. Au final, l'équilibre est difficile, mais pas totalement inintéressant.

A & J Tour n'a pas été, une fois de plus, retravaillé en studio, conservant les défauts (la voix de Nicola a du mal à s'exprimer dans les graves... notamment sur Alice & June, Marilyn ou Black Page au demeurant réussi) et les qualités du show (l'énergie générale). Un ton (nettement) en dessous de 3.6.3., A & J Tour fait hélas doublon avec Hanoi, s'apparentant à une démarche plus mercantile qu'artistique. Pour les fans irréductibles, je conseille néanmoins l'écoute de Punker, Gang Bang, 3 nuits par semaine (qui connait une nouvelle jeunesse avec cette version très rock) ou Punishment Park - simplement évident.

Pochette de la République des Météors
MP 3  Ra
(1,07 Mo)  (1,09 Mo)
La République des Méteors est une excellente surprise. Après une catastrophique alerte, s'enchaînent les perles dont le thème récurrent est le départ (guerrier, notamment). Certes sur les 21 titres (de l'édition limitée), il y a quelques erreurs et certains textes -même si ironiques comme ceux de Play Boy- dépassent en ridicule quelques titres phares du passé. Mais avec le "Lalala" atonique du Grand soir, le génial duo (et forcément futur hit en puissance) d'Un ange à ma table, la magnifique et dépressive Lettre de métal aux sonorités à la Yann Tiersen, le Farmerien (pour ses textes joyeux) Lac, on peut prétendre à un bon cru. Alors en y ajoutant L World pour sa rythmique (et non ses paroles !), Bye Bye Valentine pour la symbolique de cet album (presque) concept, Mexicane Syndicate pour ses faux-airs d'insouciance (Quelle antinomie entre les paroles et la musique !) ou le Dernier Jour pour ma préférence, on obtient le 4e album de référence des Indochine.

Pochette de Putain de Stade
MP 3  Ra
(747 Ko)  (916 Ko)
Putain de Stade est un nouveau double live enregistré au Stade de France. Reconnaissons tout de suite que ce n'est pas mon préféré, notamment en raison de la voix mal-assurée de Nicola (témoignage de l'honnêteté du mixage, me rétorqueront les inconditionnels). Pourtant quelques titres y gagnent à l'instar du mal chanté Little Dolls, du repris en cœur Play Boy, de l'aérien Ange à ma table, des unplugged Salômbo et Monte Cristo et de la réussie Lettre de Métal. Je ne suis hélas pas amateur du surfait Punker, de cette version de Drugstar, de ma Némésis 3e sexe, du medley Club Méteor où la voix de Nicola Sirkis se perd notamment sur le génial You spin me round (like a record) de Dead or Alive et parce que les Tzars, Salinger et Mao Boy méritaient une version complète, du toujours raté Baiser ou du surdilué Trois nuits par semaine. Je ne doute pas que Sirkis fut en meilleure forme lors de la longue tournée des Indo... Alors pourquoi vouloir à tout prix nous offrir ces interprétations (plus que) maladroites ?

Pochette de Paradize + 10
MP 3  Ra
(760 Ko)  (931 Ko)
Paradize + 10 est avant tout un exercice de style destiné aux fans hardcore puisqu'il propose essentiellement une relecture de 6 titres à la mode maxi. 16 ans après l'inattendue réussite que constituaient les Versions Longues, le résultat est davantage mitigé. Après un irritant et dissonant J'ai demandé à la Lune, 2 des remixes de Mao Boy (pas le ratage Rinôcérôse 47 Street Mix !), les 2 versions du Grand Secret, qui n'ont pas besoin d'étirer le titre ad nauseam, et le presque original Singe en Hiver nous redonnent le sourire. La suite hésite en visions inutiles (le Marilyn de Curve) pas tout à fait ratées (l'interprétation par Scratch Master de Marilyn et 3 inédits très typés (avec une préférence pour Glory Hole). Au final, pas tout à fait le feu d'artifice espéré, mais un moyen d'attendre le 12e opus.

Pochette de Black City Parade
MP 3  Ra
(806 Ko)  (988 Ko)
Black City Parade débute musicalement comme le Personal Jesus des Depeche Mode, tant le riff de guitare du titre éponyme est référencé. Mais très vite, ce titre porte la marque des Indo période Un jour dans notre vie, soit l'une des meilleures. Et ce ne sont pas les titres qui suivent qui vont me décevoir. Entre College Boy d'actualité à la voix volontairement grave et la rythmique épurée, le sublime premier extrait et meilleur titre de l'album, Memoria, organique et clairement inattendu, ou le rockailleux manifeste le Fond de l'air est rouge, on obtient une très solide introduction que l'étrange et Fritz Languien Wuppertal ne parvient pas à déstabiliser. Bien sûr, l'autoréférencé le Messie, le faible Traffic Girl ou les "Lalala" de Kill Nico trouveront leur lot de détracteurs. Mais cela serait oublier les forces de cet opus dont le mutant électro Belfast, le musical Thea Sonata voire l'anachronique Anyway soulignent la richesse mélodique. Si Nous demain rate ses refrains en réussissant la mélodie de ses couplets, à la ligne de basse entêtante, ce n'est pas le cas de Salomé ou le portnawak mais harmonique Trashmen à la Sigue Sigue Sputnik qui rendent l'achat de la version limitée indispensable.

Pochette de Black City Box
MP 3  Ra
(589 Ko)  (896 Ko)
Black City Box propose, en plus de la version originale de Black City Parade, un cd de remix - 3 de College Boy et BCP, 2 de Belfast et un de Traffic Girl - et un 3e Live (avec CG et BCP). En dehors de l'inaudible CG Carbon Airways Remix, les relectures par Nicola Sirkis et Oli de Sat de leurs titres s'écoutent sans déplaisir, notamment les versions aériennes de OdS et en particulier son CG, même si elles ne transcendent pas réellement. Les 2 Lives ne sont que des appetizers du futur Black City Tour, qui, hors contexte, ne convainquent guère. Au final, cette Box récompense les retardataires et non les fans, car les 2 Cd supplémentaires sont plus anecdotiques que fondamentaux, constituant donc un agréable chapitre supplémentaire et non un nouvel ouvrage.

Pochette de Black City Tour
MP 3  Ra
(602 Ko)  (916 Ko)
Black City Tour ne déroge pas à la tradition des Lives des Indo bruts sans remixage studio de la voix de Nicola, parfois en retrait (Qui a dit Traffic Girl, Belfast ou Tes yeux noirs ?), mais remplis de l'énergie du groupe et de son public. La setlist est toujours aussi cohérente et c'est avec plaisir qu'on découvre Memoria, sublime titre même en concert, qu'on retrouve Miss Paramount punchy, qu'on découvre une version mineure au piano d'Un jour dans notre vie - qui mérite bien davantage !, que J'ai demandé à la lune devient le Rêver des Indo - aussi incontournable et horripilant que le titre de Mylène Farmer. Le 2e Cd est le plus énergisant entre sa vision de College Boy, le rockailleux Alice & June, leur Rockcollection de 18 mn BC Club, l'interminable Trois nuits par semaine en version club de 9'10 (!), la sublime relecture d'A l'assaut ou L'aventurier (presque) final qui surprend encore dans ses intros. Un bon live en somme.

Pochette de 13
MP 3  Ra
(2,2 Mo)  (1,35 Mo)
13 propose 17 titres dans sa version Deluxe (plus 4 remixes totalement dispensables) et 13 dans sa version "courte". Taillés pour les stades, les titres sont d'une durée incongrue pour la production actuelle, mais totalement en phase avec ce superbe album studio. Il débute par Black Sky aérien voire spoutnikien compte tenu de son thème spatial. 2033 est un tube évident d'un désespoir presque élégant, voire entrainant par ses nappes de synthé - marque de fabrique de 13, mais moins exceptionnel que Station 13 aux paroles profondes ("Je me raccroche à qui ? Tous mes héros sont morts, Ne restent que mes ennemis) et à la rythmique évidente. Si Henry Darger - peintre et écrivain du siècle passé - a un rythme très 80's - à la Dead or Alive, le premier extrait La vie est belle n'est pas le tube le plus évident - bien qu'illustré par un clip fantastique réalisé par Asia Argento - qui vocalise dans le moyen Gloria. Le titre suivant - Karma Girl - est le premier vrai hit imparable de ce 13, au refrain entêtant et à la musique équilibrée. Si l'on peut largement oublier Suffragettes BB, Cartagene ou Trump la mort, Un été français est la 2nde excellente surprise de ce 13 de gala. TomBoy 1/2 marque la suite de College Boy en plus explicite, Song for a Dream n'attend qu'une reprise des stades tant son ampleur est vaste, La 13e vague clôt parfaitement ce chef d'œuvre. Le 2nd Cd de remix n'apporte rien à l'exception de la relecture de Station 13 par Talisco. Au final, 13 est l'un des meilleurs albums d'Indo car pleinement caractéristique des 3 époques - quatuor, jumeaux et renouveau - du groupe.



Ainsi que les Sites indispensables pour finir !