7,3 Ko

Natalie Portman

Fille unique d'un médecin spécialiste et d'une femme au foyer, Natalie Hershlag (elle prendra plus tard le nom de sa grand-mère comme nom de scène afin de protéger ses parents) naît le 9 Juin 1981 à Jérusalem (Israël). A l'age de 3 ans, la famille déménage pour Washington (EU), avant de transiter par le Connecticut lorsqu'elle a 7 ans, pour s'installer définitivement à Long Island (NY - EU) deux ans plus tard. 67,7 Ko

41,7 Ko Bien qu'elle pratique la danse depuis l'age de 4 ans, c'est par hasard que Natalie est découverte. En effet, un photographe la remarque dans une pizzeria et lui propose un contrat dans une agence sérieuse. Mais, c'est la comédie qui l'attire réellement. Depuis qu'elle a participé à 2 pièces régionales (Fiorello et Annie get your Gunn) pour l'Usdan Theater Arts Camp, elle espère renouveler ces expériences.

C'est elle qui est la plus emballée par le scénario de Léon, parvenant à convaincre ses parents de la laisser tourner (elle tournera la scène du champagne en cachette !). Sa performance est unanimement louée et malgré son jeune age (12 ans !!!), on lui prédit une belle carrière. 68,1 Ko

16,2 Ko Elle ne perd pas le nord et se concentre alors sur ses études, réservant ses étés au cinéma. Elle se perfectionne d'ailleurs au cours de camps d'été au Stagedoor Manor Performing Arts Camp. Après une apparition dans Heat (M.Mann - 1995), elle est recalée au dernier moment pour devenir la Juliette de Romeo + Juliet (B.Luhrmann - 1996) en raison de la différence d'age avec Leonardo et refuse la Lolita (1997) d'Adrian Lyne en raison de ses convictions vis à vis des scènes de sexe ou Ice Storm (A.Lee - 1997) jugé trop sombre.

On la retrouve néanmoins dans Tout le monde dit I love you (W.Allen - 1996) et Mars attacks ! (T.Burton - 1997). La scène n'est pas oubliée dans son C.V. puisqu'elle renonce à l'Homme qui murmurait à l'oreille des chevaux (R.Redford - 1998) pour devenir Anne Frank dans l'une des adaptations théâtrales de son Journal... à Broadway. 18,9 Ko

68,6 Ko Mais c'est en devenant la reine Amidala de la nouvelle trilogie Star Wars (G.Lucas - 1999, 2002 & 2005) qu'elle devient célèbre. Ce rôle lui permet de choisir des rôles plus difficiles comme ceux de Anywhere but here (W.Wang - 1999) ou When the Heart is (M.Williams - 2000). Il faut dire que Natalie ne veut pas se perdre son temps à des projets inintéressants. En effet, après avoir reçu son diplôme de la Syosset High School en Juin 1999, elle intègre la prestigieuse université d'Harvard afin de devenir une psychologue. Elle en sort diplômée en Juin 2003.

Après une courte apparition dans Retour à Cold Mountain (A.Minghella - 2003), elle devient la craquante Sam de Garden State (Z.Braff - 2004) et est récompensée par un Golden Globe et une nomination aux Oscars pour son personnage de stripteaseuse dans Closer (M.Nichols - 2004). Bien que son personnage ait été sacrifié, elle monte les marches du Festival de Cannes la tête rasée pour assister à la première mondiale de la Revanche des Sith (G.Lucas - 2005), 129,7 Ko

126,4 Ko En effet, elle a accepté de sacrifier sa longue chevelure pour l'adaptation du comic d'Alan Moore, dans V pour Vendetta (J.McTeigue - 2006). Maltraité par le scénario des frères Wachowski, le film déçoit les attentes du public et des producteurs (avec seulement 130 millions de $ de recettes mondiales). Las ! Ses participations à l'un des sketchs de Paris, je t'aime (2006) et à l'un des épisodes de la 18e saison des Simpson (2006) ne sont qu'anecdotiques.

Elle ne perd toutefois pas son temps en tournant pour Milos Forman (les Fantômes de Goya - 2007), Wong Kar Wai (My Blueberry Nights - 2007), Wes Anderson (À bord du Darjeeling Limited - 2008) ou Justin Chadwick (Deux sœurs pour un roi - 2008). Après avoir été membre du jury du Festival de Cannes (2008), elle participe au drame Brothers (J.Sheridan - 2009) et à la comédie romantique 17 Photos of Isabel (D.Roos - 2009). 46,5 Ko


Retour à la page principale du film Léon



Les photos et les personnages de Léon sont la propriété de Luc Besson, Gaumont, les Films du Dauphin, Columbia et leurs ayant-droits. Leurs utilisations dans ces quelques pages n'ont aucun but lucratif. Bien au contraire, elles se veulent un réel hommage aux divers créateurs de ce film.