6,9 Ko

Extraits

28,4 Ko

Directrice de l'Orphelinat : Nous savons aussi que, dans cette banque, tu n'as pas de compte. Ni dans aucune autre, d'ailleurs, parce que tu ne peux pas en avoir. Et tu sais pourquoi, Dylan ? (En hurlant) Tu as 8 ans !

20,6 Ko

Georgie : Mais avant de continuer, j'ai une question à vous poser : vous me jurez que ce n'est pas une embrouille votre truc ?
Dylan : Vous n'avez aucune raison de paniquer : cette opération est exactement ce qu'elle a l'air d'être.

29,9 Ko

Georgie : Je ne voudrais pas être discourtoise, mais vous êtes bien des escrocs ?
Jez : Malgré les apparences, non !
Georgie : Vous êtes quoi alors ?
Jez : Les Robins des Bois d'aujourd'hui. Tout l'argent va à des pauvres, parole de scout.

24,4 Ko

Dylan : Allez, avoue qu'elle te fait craquer. Tu perds ton temps, tu sais bien.
Jez : Oui, d'accord. Toi, tu as le physique et moi, je suis trop technique.
Dylan : Jez, tu te fais du mal pour rien. T'es pas trop technique et puis t'es pas moche, t'es très très moche.

35,3 Ko

Dylan: La confiance est l'anti-chambre de la sainteté.

27 Ko

Georgie : Je suis pas très discothèque.
Dylan : Faites pas votre Jez. Soyez pas aussi rabat-joie.
Georgie : Je suis fatiguée. Je suis pas habillée et je déteste la musique trop forte.
Dylan : Vous êtes belle, vous êtes sexy et vous êtes un petit peu émue, mais après, vous irez mieux.
Georgie : Un petit peu émue ? Mais d'où est-ce que vous sortez ça ?
Dylan : Hé ! Je suis un hypersensible, moi.
Georgie : Je crois que je ne connais personne d'aussi peu sensible que vous.

Dylan : Je vais te donner du plaisir avec ma langue.

28,4 Ko

Jez : Ca va ?
Georgie : Oui.
Jez : Il a essayé de vous donner du plaisir avec sa langue, hein ?
Georgie : Il est souvent comme ça ?
Jez : C'est plus fort que lui. Il faut qu'il échange des sécrétions avec tout ce qui bouge. Heureusement qu'on n'a pas de chien.

34,8 Ko

Roger : Tout sera à vous quand nous serons mariés.
Georgie : Oh ! C'est d'un romanesque. Le sperme de cheval est éternel.
Roger : Vous ne me méritez pas.
Georgie : C'est vrai !

29 Ko

Dylan : Jérémie Quiney est un gentil garçon. Il est honnête et bon. Et je ne connais personne d'aussi intègre que lui. Il est orphelin depuis son enfance. C'est un exclu sans domicile, ni famille. Il n'a nulle part pour se tourner quand la vie lui donne des gifles. "Maman, maman, il fait si froid dehors. Est-ce que je peux rentrer ?" Il n'y a jamais eu de maman. Ce pauvre enfant qu'on montre du doigt, qu'on maltraite, qu'on frappe, qu'on humilie, qu'aucune femme n'a jamais pris au sérieux, jamais !
Jez : C'est bon. Arrête.
Dylan : Pourquoi ? Pourquoi aujourd'hui cet homme se trouve-t-il devant vous ? Parce qu'il n'y a jamais eu personne pour lui donner sa chance. Aujourd'hui cette chance, vous pouvez la lui donner.
Juge : Trois mois d'emprisonnement chacun !

30,5 Ko

Georgie (Au prêtre) : Pour ce que j'ai à dire, je vous demande de me pardonner. (A Roger) Salopard !

25,9 Ko

Jez : Ecoutez, Georgie, les millions, l'argent qui est dans le...
Georgie : Quoi ?
Jez : Il est pas, il est pas... Cet argent, cet argent, il est pas...
Georgie : Jez, du calme.
Jez : Les orphelins. Les... les orphelins, vous vous rappelez ce que je vous ai dit des orphelins ?
Georgie : Oui.
Jez : Hé bin, les orphelins, attendez, je vous explique. Cet argent, il est pas, il n'est pas l'argent des... Les pauvres petits malheureux, les pauvres petits, les pauvres petits malheureux, c'est nous. Oui, oui. Nous sommes les pauvres petits malheureux.
Georgie : Mais alors, vous vouliez garder tout l'argent pour vous ? Vous m'avez menti.
Jez : Mais, on est orphelin. On n'a jamais eu de maison. (Georgie s'en va)

46,6 Ko

Georgie : Jérémie. Dylan. Leslie nous a quitté.
Dylan (Après quelques instants) : Leslie... nous... Oh, non !
Jez : Qui ?
Georgie : Leslie ! Leslie nous a quitté.
Jez : Qui c'est, Leslie ?
Dylan : Leslie chéri nous a quitté. Oh... Mr le directeur, Leslie était si jeune et si dans la fleur de l'âge...
Georgie : 84 ans.
Dylan : À peine 84 ans. Tellement jeune pour son âge, tellement jeune.
Jez : Qui c'est, Leslie ?
Dylan : Quoi ? Mr le Directeur, c'était sa tatie.
Georgie : Hmm, tonton.
Dylan : Tonton, tatie. Son gourou. Et maintenant, il est totalement incapable de réagir. Hein, Jez, hein. T'entends : Leslie est mort ! Leslie est mort ! (Il le gifle)
Jez : Oh, Leslie.
Dylan : Voilà, là, je crois qu'il commence à imprimer.

50,1 Ko

Dylan : Je crois que je vais gerber, là. On aurait pu s'acheter une belle demeure et vivre comme des pachas avec des mongolitos, pardon avec des jeunes handicapés, et on se retrouve avec un canasson tout juste bon à faire du salami !

26,3 Ko

Turfiste : C'était une très belle course, lady Giorgina.
Georgie : Merci. (Regardant Jez) Oh... j'avais oublié ce détail.

27,8 Ko

Jez : Je me demandais si vous, si vous voudriez... Enfin, je me disais que vous pourriez peut-être envisager de... ou que vous réfléchiriez à la possibilité...
Dylan : Je crois qu'il essaye de vous demander si vous voulez bien l'embrasser.

21,5 Ko

Dylan : J'ai peur que l'aristocratie anglaise ne sache plus bien se tenir. (Apercevant Floss) Correction : je l'espère.

Retour à la page principale de Shooting Fish



Les photos et les personnages de Shooting Fish sont la propriété de Winchester Films, Gruber Brothers, the Council of England, Tomboy Films, Richard Holmes & Glynis Murray et des divers participants à l'écriture, la réalisation et la production de ce film. Leurs utilisations dans ces quelques pages n'ont aucun but lucratif. Bien au contraire, elles se veulent un réel hommage aux divers créateurs de cette admirable comédie.