5,6 Ko

Chris Carter


Chris Carter voit le jour à Bellflower (Californie - EU) le 13 Octobre 1956. Son père William est constructeur immobilier et sa mère Catherine, femme au foyer. Avec son frère cadet, George, il passe une enfance plutôt choyé s'adonnant au baseball et au surf en amateur. Poursuivant des études de journalisme (il sortira diplômé en 1979 de l'Université de Californie), il rédige des articles pour la revue Surfing dont il devient rapidement le rédacteur en chef (pour près de 5 ans). 39,5 Ko

65,3 Ko C'est la scénariste Dori Pierson (et aussi son épouse depuis 1983) qui l'encourage à écrire pour le cinéma. Jeffrey Katzenberg, président des studios Disney, tombe sur un de ses scénarios en 1985. Convaincu de son talent, il l'engage. Carter scénarise et produit de nombreux téléfilms (dont Trafics en tout genre - M.Miller - 1986). Il crée et développe, en 1989, la série Brand new life, lifting moderne d'une sitcom célèbre des années 60, The Brady Bunch.

Lors d'un match de baseball à Brentwood (Californie), il fait la connaissance de Brandon Tartikoff, président de NBC. La conversation s'installant, ce dernier découvre le métier de Carter et décide de le faire venir sur sa chaîne. Là, il développe de nombreux pilotes (notamment Cameo by Night avec Sela Ward ou Rags to Riches avec Joseph Bologna). Hélas, un accident de voiture cloue Tartikoff sur un lit d'hôpital, laissant Carter libre de tout engagement. 55,4 Ko

123,4 Ko Peter Roth, président des productions Stephen J. Cannell, tombe sur uns des scripts de Carter, celui du pilote de Cool Culture. Impressionné par sa qualité, il fait nommer son auteur au poste de producteur et de scénariste sur la série Palace Guard. Lorsque Roth quitte Cannell, en 1992, pour diriger la Twentieth Century Fox, il lui fait signer un contrat de producteur et lui demande de développer de nouveaux projets pour Fox TV.

Malgré ses nombreuses créations familiales, Carter a en tête un projet plus adulte, la modernisation de la série Dossiers brûlants (aka Kolchak, the Night Stalker) diffusé entre 1974 et 1975. Le succès du Silence des Agneaux (J.Demme - 1991) lui fournit l'éclairage nécessaire pour ne pas lasser le public : il faut placer ces enquêtes fantastiques dans le cadre de recherches du F.B.I. Soutenu par Roth, ce projet est validé par Bob Greenblatt, vice-président en charge des séries dramatique de la Fox. 31 Ko

23,8 Ko Le tournage du pilote des X-Files débute en Mars 1993 pour une diffusion le 10 Septembre. Présente le Vendredi soir derrière Brisco County (1993 - 1995), la série voit sa côte de popularité s'accroître avec le temps (passant de la 113e place la première année au 62e rang des séries les plus populaires, la saison suivante). Parce qu'il a obtenu la première nomination de la Fox aux Emmys (en 1993), Carter peut développer librement sa série.

Au final, comme scénariste, réalisateur ou superviseur, il s'occupera des 201 épisodes de la série (1993 - 2002), tout en produisant son spin-off centré sur les Lone Gunmen (2001), la série sombrissime Millenium (1996 - 1999) et la série d'anticipation Harsh Realm (1999 - 2000), injustement annulée au bout de 9 épisodes. Exsangue, il prit 4 années de vacances à la fin des X-Files avant de s'attaquer au second volet cinématographique (2008) avec Gillian Anderson et David Duchovny. L'échec mondial (et des recettes globales de 68,4 millions de dollars pour un coût de production de 35) semble, cette fois, avoir mis fin à l'aventure X-Files. 209,4 Ko


Depuis, il a écrit, réalisé et produit un thriller, Fencewalker, toujours en postproduction depuis 2 ans et développe une série policière, Unique, dans l'espoir de retrouver les écrans avec succès.

Vers la page principale du dossier X-Files



logo Xfiles est une propriété de la Fox. Il est évident que l'usage de photos extraites de la série n'a aucun but mercantile. Seule la volonté de convaincre de l'excellence de la série en ait la raison. Toutes les images ayant été trouvées sur le net, si vous reconnaissez des images qui vous appartiennent et qui ne sont pas libres de droits, faîtes le moi savoir, elles seraient retirées immédiatement.